NOUVELLES
29/12/2014 09:46 EST | Actualisé 29/12/2014 09:46 EST

Norman Atlantic: l'évacuation prend fin sur le traversier incendié au large de l'Albanie

FILIPPO MONTEFORTE via Getty Images
A wounded passenger among 49 survivors evacuated from the burning ferry 'Norman Atlantic arrives aboard the Singapore-flagged cargo container ship 'Siprit of Piraeus' to the harbor of Bari on December 29, 2014. Rescuers battled in the dark to save hundreds of passengers still trapped on a burning Italian ferry adrift off Albania in the early hours of December 29, as coastguards reported one man had died in the high-seas drama. AFP PHOTO / FILIPPO MONTEFORTE (Photo credit should read FILIPPO MONTEFORTE/AFP/Getty Images)

L'incendie du traversier Norman Atlantic, au large de l'Albanie, a fait au moins cinq morts, noyés en mer Adriatique où les opérations de sauvetage semblent terminées. Tous les passagers ont été secourus, selon la marine italienne.

« Tous les passagers évacués, neuf membres d'équipage sont encore à bord pour inspecter le navire », ont affirmé les garde-côtes italiens sur leur compte Twitter.

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a affirmé que le travail des sauveteurs a permis d'éviter une « hécatombe » en mer, où les interventions des secouristes ont été retardées par la houle qui a empêché les bateaux d'approcher le transbordeur en difficulté. Celui-ci transportait 478 passagers et membres d'équipage, en majorité des Grecs.

Des rescapés évoquent des failles

Les premiers rescapés sont arrivés dans la nuit de dimanche à lundi à Brindisi, dans le sud-est de l'Italie, à environ 75 km de l'endroit où se trouvait le traversier. Une cinquantaine d'autres, exténués et transis de froid, sont arrivés lundi matin à Bari.

La plupart d'entre eux sont indemnes, mais certains souffrent d'hypothermie, de problèmes respiratoires ou de brûlures.

Les premiers témoignages font état d'un manque d'entraînement des membres de l'équipage et de l'impossibilité de mettre des chaloupes à la mer. « Une seule a pu être mise à l'eau », a confié un survivant du drame sur la chaîne italienne SKYTG24.

Un autre a raconté au journal grec Ethnos qu'il avait cherché en vain un gilet de sauvetage pour embarquer dans un navire de secours.

Un passager grec a eu moins de chance. « J'ai vu mourir mon mari. J'ai essayé de le sauver, mais je n'y suis pas arrivée », a déclaré sa femme à l'agence italienne Ansa. « Ce navire n'aurait pas dû partir avec un temps aussi mauvais », a-t-elle déploré.

L'origine de l'incendie pas encore connue

Le feu s'est déclaré dimanche à l'aube dans le traversier, plus précisément dans l'emplacement réservé aux véhicules. On ignore encore l'origine de l'incendie.

Parti de Patras dans l'ouest de la Grèce par une mer démontée et des vents violents, le bateau devait se rendre au port italien d'Ancône.

Le navire, battant pavillon italien et affrété par la compagnie grecque Anek, a été construit en 2009. Il a été inspecté récemment et, selon l'armateur italien, un problème avait été détecté sur l'une des portes pare-feu, située sur le pont numéro 5, précisément à l'endroit où l'incendie se serait déclenché, a indiqué le groupe Visenti, cité par l'agence de presse italienne Ansa.

Une enquête criminelle a été ouverte par le parquet de Bari pour tenter d'éclaircir les circonstances de ce drame.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • - via Getty Images
    A photo grabbed from the Greek television channel \'Skai\' shows the burning ferry the Norman Atlantic sailing on the Adriatic sea
  • ASSOCIATED PRESS
    Italian and Greek rescue crews battled gale-force winds and massive waves as they struggled Sunday to evacuate hundreds of people from a ferry on fire and adrift in the channel between Italy and Albania
  • ASSOCIATED PRESS
    In this image taken from a video released by the Italian Coast Guard, smoke billows from the Italian-flagged Norman Atlantic that caught fire in the Adriatic Sea
  • ASSOCIATED PRESS
    The fire broke out before dawn Sunday on a car deck of the Italian-flagged Norman Atlantic, traveling from the western Greek port of Patras to the Italian port of Ancona on the Adriati
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS
    In this image taken from video and released by the Italian Navy, a woman is lifted from the deck of the Italian-flagged ferry Norman Atlantic by a rescue helicopter after it caught fire in the Adriatic Sea,
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS
  • ASSOCIATED PRESS