DIVERTISSEMENT
29/12/2014 12:04 EST

Le film «The Interview» fait plus de 15 millions de dollars sur Internet

A poster for 'The Interview'  is displayed on the marquee of the Los Feliz 3 cinema December 25, 2014 in Los Angeles, California. Some two hundred US theaters are screening the Sony Pictures film starting Christmas Day, notwithstanding threats of terrorism and murmurings of an international cyberwar spawned by the farcical comedy about a plot to assassinate the leader of North Korea before it was even released.   AFP PHOTO / ROBYN BECK        (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)
ROBYN BECK via Getty Images
A poster for 'The Interview' is displayed on the marquee of the Los Feliz 3 cinema December 25, 2014 in Los Angeles, California. Some two hundred US theaters are screening the Sony Pictures film starting Christmas Day, notwithstanding threats of terrorism and murmurings of an international cyberwar spawned by the farcical comedy about a plot to assassinate the leader of North Korea before it was even released. AFP PHOTO / ROBYN BECK (Photo credit should read ROBYN BECK/AFP/Getty Images)

Si le film The Interview a attiré de nombreux spectateurs dans les salles malgré sa sortie limitée, c'est sur Internet qu'il fait un véritable tabac.

En effet, depuis sa sortie le 25 décembre, il a engrangé plus de 15 millions de dollars en vente et locations sur Internet. En salle, ce sont des recettes de 2,8 millions de dollars qui ont été réalisées.

Le film est offert en location sur YouTube, Google Play et Xbox Video. Le film peut également être vu sur le site dédié Seetheinterview.com. Sony offrira également le film en vidéo sur demande. D'abord offert sur le Web aux États-Unis le 24 décembre, le film a été rendu disponible au Canada le lendemain. Aucune salle canadienne ne l'a projeté.

Des centaines de salles, de The edge 8 à Greenville, en Alabama, au cinéma ouvert par Michael Moore à Traverse City, au Michigan, ont pris des dispositions spéciales pendant les Fêtes pour présenter la comédie racontant l'assassinat du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

LIRE AUSSI:

»«The Interview»: un million de dollars pour Noël

»Le public afflue pour la sortie limitée de «The Interview» aux États-Unis (PHOTOS)

»Piratage informatique contre Sony: la Corée du Nord en est responsable, selon le FBI

»Piratage de Sony: l'annulation du film «The Interview» est une erreur, dit Obama

Un rappel de la saga entourant la sortie du film

Sony Pictures avait d'abord annulé la sortie de la comédie réalisée par Seth Rogen et mettant en vedette Rogen lui-même et James Franco, après que de grands réseaux de salles eurent abandonné le film qui devait être présenté sur environ 3000 écrans.

Le président américain Barack Obama et d'autres intervenants ont critiqué la décision de Sony, et l'entreprise a alors changé de cap.

Le gestionnaire du cinéma Village East à Manhattan, Lee Peterson, disait ne pas craindre les menaces et avoir tenu à agir pour la liberté d'expression.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo
The Interview arrive en salle
Voyez les images