BIEN-ÊTRE
29/12/2014 09:02 EST | Actualisé 29/12/2014 09:11 EST

Des bottes en santé tout l'hiver, c'est possible

Justin Skinner via Getty Images

Certains utilisent de vieux trucs de grand-mère pour nettoyer leurs bottes; poches de thé, lingettes démaquillantes, crèmes hydratantes pour le cuir, vaseline, huile d’olive (!!!), etc. Quel est l’avis des cordonniers à ce sujet et quels sont leurs trucs pour bien entretenir une botte contre la rudesse de nos hivers?

LIRE AUSSI:

10 cordonneries à découvrir dans le Grand Montréal (PHOTOS)

1. L’ami du cuir: la graisse de vison

La graisse de vison demeure année après année le produit incontournable à appliquer sur votre botte de cuir. Quelle que soit la marque, la plupart d’entre elles se ressemblent, il ne suffit que d’en appliquer quelques couches à la base. Puis, au fil de l’hiver, vous pourrez ajouter quelques couches de plus au besoin. Pensez à bien enduire les jointures et coutures de votre botte. Et n’oubliez pas que la graisse de vison risque de foncer la couleur de votre botte.

Certains utilisent de la vaseline pour protéger leurs chaussures de cuir. La vaseline protège certainement le cuir, mais ne possède pas l’effet hydratant de la graisse de vison, qui évite ainsi certaines ruptures dans la matière.

2. Les produits en boutique: oui ou non?

Les produits en boutique ne sont certainement pas mauvais pour vos bottes, mais il est rare que ceux-ci soient expressément conçus pour le climat québécois. La plupart de ces produits laisseront facilement passer le sel. Donc, pas de surprise! Ces produits vous aideront à conserver le look de vos bottes, si l’on exclut le contexte hivernal.

3. Le suède, sans réel secret

Le suède, le nubuck et le velours sont des matériaux très esthétiques, mais ils agissent comme des éponges. Une flaque d’eau et c’est terminé! Une idée pour vous aider à conserver ces matériaux en bon état : mettez de la graisse de vison en vaporisateur.

4. L’ingrédient miracle contre le calcium : le vinaigre

La recette magique, la voici : 50% d’eau et 50% de vinaigre dans un vaporisateur. Faites boire votre botte, puis attendez que le sel soit expulsé. Avec une brosse souple, enlevez la couche blanche restante, puis recommencez le processus jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de traces blanches après séchage. Imperméabilisez ensuite votre botte à l’aide d’une huile ou une graisse.

5. Au moment de l’achat

Personne ne vous le dira assez : osez investir lorsque vous achetez votre botte d’hiver. Renseignez-vous sur les différentes marques, les types de caoutchouc et cuirs ou cuirs synthétiques. Et surtout, pensez à nettoyer vos bottes à la fin de la saison. Rien de pire que de retrouver une vieille paire de bottes sales au fond de sa garde-robe. Et Dieu sait que beaucoup d’entre nous le font, par «écoeurantite» de «slush».

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 10 cordonneries à découvrir dans le Grand Montréal Voyez les images