NOUVELLES
28/12/2014 08:38 EST | Actualisé 28/12/2014 12:10 EST

Un traversier en flammes sur la mer Adriatique: au moins un mort et un blessé

- via Getty Images
TV OUT -- MANDATORY CREDIT 'SKAI TV' A photo grabbed from the Greek television channel 'Skai' shows the burning ferry the Norman Atlantic sailing on the Adriatic sea on December 28, 2014. Desperate passengers pleaded by mobile phone live on TV to be saved from a burning ferry off the Greek island of Corfu on December 28 as rescuers battled gale-force winds to get to them. But with gusts of up to 100 kilometres (60 miles) per hour making rescue difficult and dangerous, the crew has so far only managed to get 150 of the 478 people off the stricken 'Norman Atlantic', Greek officials said. Seas were so violent that only 56 of those have so far been lifted from a lifeboat to a tanker that came to their aid, Greek Marine Minister Miltiadis Varvitsiotis said hours into the emergency. AFP PHOTO / SKAI TV (Photo credit should read -/AFP/Getty Images)

ATHÈNES, Grèce - Au moins une personne est morte et une autre a été blessée en tentant de s'échapper d'un traversier en flammes transportant des centaines de personnes en mer Adriatique, a annoncé dimanche la garde côtière italienne.

L'incendie s'est déclaré alors que le bateau se trouvait dans les eaux grecques, menaçant quelque 470 passagers et membres d'équipage qui ont dû se réfugier sur le pont supérieur pour attendre les secours.

Un responsable de la garde côtière italienne, Giovanni Pettorino, a déclaré à la télévision Sky TG24 TV que la victime, de même que la personne blessée, avaient été transportées en Italie dimanche soir.

Des centaines de personnes sont toujours coincées sur le navire. Les bourrasques de vent et la mer agitée compliquent le travail des hélicoptères et des canots de sauvetage grecs et italiens dépêchés pour cueillir les passagers. Des navires commerciaux à proximité se sont stationnés autour du traversier pour le protéger des vagues et faciliter l'opération de sauvetage.

L'incendie a commencé sur le pont-garage du «Norman Atlantic», parti du port grec de Patras à destination d'Ancona, en Italie, avec 422 passagers et 56 membres de l'équipage à son bord.

Selon le passager Sofoklis Styliaras, qui a témoigné au réseau télévisé grec Mega après avoir été secouru, il était impossible pour les voyageurs de se rendre aux étages inférieurs en raison de la chaleur accablante. Il a ajouté que leurs chaussures commençaient à fondre avant qu'ils ne quittent le bateau.

Le premier ministre grec Antonis Samaras a affirmé qu'il était en contact avec son homologue italien, Matteo Renzi, pour coordonner les opérations, qui sont désormais contrôlées par les autorités italiennes.

La garde côtière italienne a indiqué que le sauvetage pourrait durer encore des heures.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La croisière du futur