NOUVELLES
27/12/2014 08:57 EST | Actualisé 26/02/2015 05:12 EST

La police arrête un homme qui aurait vandalisé un centre culturel musulman

FRESNO, États-Unis - La police a arrêté un suspect qui aurait commis des actes de vandalisme à un centre culturel musulman de Fresno, en Californie, le jour de Noël.

Les enquêteurs avaient d'abord avancé qu'il s'agissait d'un crime haineux, mais la famille du suspect, Asif Mohammad Khan, pense plutôt que la maladie mentale serait en cause.

L'homme de 28 ans souffrirait de schizophrénie, ce qui aurait sans doute mené à son crime, selon sa soeur, Samia Khan.

Khan a été emprisonné en lien avec des accusations d'actes de vandalisme. Les dommages sont évalués à 10 000 $ US au centre culturel et à un cabinet médical situé à proximité.

Des fenêtres brisées et un drapeau américain trempé d'eau de Javel ont été découverts dans le centre musulman, selon le chef de police de Fresno, Jerry Dyer, ce qui l'avait poussé à croire à la thèse du crime haineux. Toutefois, après avoir discuté avec le suspect, les enquêteurs ont découvert que la cause était beaucoup plus complexe.

Khan a confié à la police que des gens du centre l'avaient insulté et intimidé, selon M. Dyer.

Les agents du FBI seront responsables de déterminer si l'homme pourrait être accusé de crime haineux.

Samia Khan a expliqué que son frère avait été diagnostiqué schizophrène dès 2009. Il n'avait pas pris ses médicaments quelques jours avant l'incident, selon elle.

Elle a ajouté que sa famille faisait elle-même partie de la petite communauté musulmane de Fresno. Lors d'une conférence de presse conjointe avec la police, Mme Khan s'est excusée au nom de son frère.