NOUVELLES
27/12/2014 08:23 EST | Actualisé 27/12/2014 08:29 EST

Incendie des Coteaux: la communauté se mobilise pour aider le petit Mathis

Facebook

Le petit Mathis, dont les parents, la soeur et le frère sont morts dans un incendie aux Coteaux, se porte mieux et comprend qu'il a perdu ses proches, selon son arrière-grand-mère. La communauté se mobilise pour lui venir en aide.

Après un séjour aux soins intensifs, il devrait recevoir son congé de l'Hôpital Sainte-Justine la semaine prochaine. « Mathis va bien. Ils l'ont transféré en haut. Il a demandé à sa tante "Où je vais m'en aller moi?" Elle a dit "Où tu veux t'en aller mon amour?" Il a dit "Je veux m'en aller chez toi". Parce que c'est la seule soeur à Karine », explique Mariette Lalonde-Desrochers, l'arrière-grand-mère de l'enfant.

Selon elle, le jeune garçon semble se souvenir de la nuit du drame même s'il est sous sédatif.

« C'est lui qui a dit "papa et maman sont décédés". Et il a fermé ses yeux »

— Mariette Lalonde-Desrochers, arrière-grand-mère du petit Mathis

L'incendie qui a décimé une famille des Coteaux la veille de Noël soulève une vague de solidarité dans la petite municipalité. Ce dimanche, un barrage routier sera mis sur pied par les pompiers afin de récolter des fonds pour le jeune Mathis, seul survivant d'une famille de cinq.

« Mon équipe avait à coeur d'intervenir, d'aider le petit Mathis et la famille », souligne le directeur de la Régie intermunicipale d'incendie du Lac Saint-François, Michel Pitre.

Durant la nuit du 23 au 24 décembre, les pompiers ont retrouvé le jeune Mathis inconscient dans un appartement de la rue des Bouleaux. Le feu a tué ses parents ainsi que sa soeur de quatre ans et son petit frère de deux ans.

« Je ne vous cacherai pas que cette intervention-là a vraiment affecté mon équipe et ils ne voulaient pas rester à rien faire. Ils voulaient vraiment s'impliquer. »

— Michel Pitre, directeur des incendies

Les municipalités des Coteaux et de Saint-Zotique feront également leur part. « J'ai reçu plusieurs appels de gens qui voulaient collaborer, participer à une collecte de fonds », explique la mairesse des Coteaux, Denise Godin-Dostie. Dès le 5 janvier, les deux municipalités participantes recueilleront les dons de la population à l'hôtel de ville.

Et l'arrière-grand-mère de l'enfant sourit à l'idée que Mathis aura de l'aide.

« Je suis très contente parce que cet enfant-là va avoir besoin d'un bon soutien. (...) C'est un bon petit bonhomme. Tu as besoin d'aide dans ce temps-là, tu es tellement dévasté par ce qui se passe », dit Mme Lalonde-Desrochers.

Mathis devra dire adieu à ses parents, à son petit frère et à sa soeur lors des funérailles prévues la semaine prochaine.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter