NOUVELLES
26/12/2014 03:30 EST | Actualisé 25/02/2015 05:12 EST

Des collègues saluent un des deux policiers tués à New York

NEW YORK, États-Unis - Les amis, la famille et les collègues d'un des deux policiers tués à New York se sont alignés à l'extérieur d'une église, vendredi, pour saluer le cercueil drapé qui était porté à l'intérieur pour y reposer en chapelle ardente.

Des policiers en uniforme ont porté le cercueil de l'officier Rafael Ramos sur leurs épaules alors qu'ils entraient solennellement dans l'église Christ Tabernacle, située dans le secteur Glendale du quartier Queens.

«Aujourd'hui, nous pleurons avec la famille Ramos, le département de police de la ville de New York et notre nation alors que nous portons la perte de notre cher frère, a dit le pasteur Ralph Castillo avant le début de la cérémonie. Nous aimions Rafael Ramos. Nous aimions la manière dont il servait les gens, nous aimions sa loyauté et il va beaucoup nous manquer.»

Dans la soirée, des centaines de personnes devraient se réunir dans les rues autour de l'église pour écouter des orateurs faire l'éloge de M. Ramos. Plusieurs écrans géants étaient installés pour l'évènement.

Les funérailles de Ramos sont prévues samedi. Le vice-président Joe Biden devrait y assister.

M. Ramos a été tué dans une embuscade le 20 décembre en compagnie de son collègue Wenjian Liu alors qu'ils étaient dans leur voiture de service sur la rue Brooklyn. Le tireur, Ismaaiyl Brinsley, s'est ensuite enlevé la vie.

M. Ramos était très croyant et était très impliqué au sein de l'église, où il a agi comme placeur, selon sa famille et ses amis.

«S'il aidait une mère avec un colis ou s'il escortait des gens jusqu'à leur siège, il le faisait avec tellement d'amour, de vigueur et de joie», a commenté M. Castillo.

Une croyante, Hilda Kiefer, a fait la file pour entrer dans l'église.

«Nous sommes tristes pour la famille, et personne ne mérite de mourir de cette manière», a-t-elle commenté.