DIVERTISSEMENT
26/12/2014 09:45 EST

«Un chant de Noël» de Dickens, une tradition bien vivante

Radio-Canada

Un chant de Noël, (A Christmas Carol), le fameux conte de Noël écrit par l'auteur britannique Charles Dickens a été adapté des dizaines, voire des centaines de fois, que ce soit sur scène ou à l'écran. Au Canada anglais, les adaptations théâtrales de l'oeuvre sont toujours un incontournable pour bien des gens.

C'est une tradition des Fêtes qui remonte au milieu du 19e siècle et dont la popularité est toujours aussi importante.

Un chant de Noël de Charles Dickens a été publié pour la première fois en 1843. Le récit se déroule dans l'Angleterre victorienne où les chapeaux haut-de-forme se voient partout. Le protagoniste Ebenezer Scrooge est un homme riche et égoïste. À l'approche de Noël, il reçoit la visite de fantômes qui reviennent sur sa vie et le projettent dans le futur, question de lui faire comprendre ce qu'est l'esprit de partage qui devrait être mis de l'avant pendant les Fêtes.

À Edmonton, Un chant de Noël est incontestablement un succès année après année. Les billets pour les représentations, dont la plupart ont lieu pendant le mois de décembre, s'envolent très rapidement. Le prix pour une place peut atteindre 110 dollars. L'adaptation sur scène est aussi très populaire dans d'autres villes du Canada anglais, comme Calgary.

« Après le spectacle, les gens nous disent qu'ils veulent revenir l'année suivante, soulignant à quel point il s'agit d'un spectacle merveilleux. D'autres personnes affirment venir pour la douzième fois. »

— Le comédien John Ullyat qui fait partie de la distribution edmontonienne de « Un chant de Noël »

Les adaptations de l'œuvre de Dickens n'ont pas été nombreuses que sur les planches, elles l'ont aussi été à l'écran. Disney, les Muppets, les Schtroumpfs, le texte a été adapté à toutes les sauces. Si plus de 170 ans après son écriture Un chant de Noël demeure très populaire, ce serait entre autres parce que l'individualisme qu'incarne le personnage de Scrooge est toujours actuel. « Il est très obsédé par l'argent, il est radin et il est misérable. On voit toujours ce genre de gens dans la société », explique Brad Kent du département de littérature de l'Université Laval.

Selon lui, les questions soulevées par Dickens sont d'autant plus d'actualité maintenant. « Il y a des questions de conciliation entre le travail et la famille qui se posent. Par exemple, est-ce qu'on prend un emploi qui va peut-être payer un peu plus mais qui peut avoir des répercussions sur la famille », dit-il.

LIRE AUSSI:

Les 20 meilleurs albums de 2014 (VIDÉOS)

Les hits de 2014 en 2 minutes et demie (VIDÉO)

Les 10 vidéoclips les plus vus sur YouTube au Canada en 2014 (VIDÉOS)

Les 5 meilleures pièces de théâtre de 2014 à Montréal (PHOTOS)

Influence sur la manière de célébrer Noël?

Le professeur associé de l'Université de l'Alberta Eddy Kent constate lui aussi que la popularité du Christmas Carol est toujours aussi importante des années après la première publication. « C'est un texte qui n'a jamais cessé d'être imprimé », note-t-il. Brad Kent estime d'ailleurs que l'œuvre a eu une influence très importante sur la manière de célébrer Noël en Occident.

« Dickens a fait de Noël une fête plus humanitaire que religieuse. »

— Brad Kent, professeur de littérature à l'Université Laval

Un effet, selon M. Kent, de la morale derrière le Christmas Carol, qui fait la promotion du partage, de la générosité et de l'aide aux plus démunis pendant les Fêtes.

D'ailleurs, dans certaines villes comme Edmonton, après les représentations de l'adaptation de l'œuvre de Dickens, les comédiens vont à la rencontre du public. Ils recueillent des dons pour la banque alimentaire. Une manière de mettre en application la morale que Dickens a mise sur papier il y a bien longtemps.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Noël sur les planches