DIVERTISSEMENT
24/12/2014 03:30 EST | Actualisé 24/12/2014 03:30 EST

«Revue et corrigée» au Théâtre du Rideau Vert : histoire d'un grand succès (PHOTOS/VIDÉO)

À en croire les critiques des dernières semaines, la pièce 2014 Revue et corrigée, présentement à l’affiche au Théâtre du Rideau Vert, est un très grand cru.

L’austérité de Philippe Couillard, les déboires au volant de Claude Dubois, les succès d’Eugénie Bouchard, les dérapages en vélo de Pierre Karl Péladeau, le triomphe de Xavier Dolan, le iPhone 6, la cage de Jean Airoldi, les frasques des employés de la Ville de Montréal, le nouvel amphithéâtre de Québec, les camions de rue, La voix, Justin Trudeau et sa marijuana, l’omniprésence de Denis Coderre dans les médias, l’hymne national de Ginette Reno, le contrat faramineux de P.K Subban, le «nouveau» bulletin de nouvelles de TVA, les Recettes pompettes d’Éric Salvail (avec Stephen Harper!), la défaite amère de Pauline Marois, le Ice Bucket Challenge, L’été indien, et même les Pineault-Caron et la publicité de Trivago, les bélugas de Cacouna, de même qu’un magnifique hommage, très sincère et senti, à Gilles Latulippe, aucune manchette culturelle et politique des 12 derniers mois n’a été épargnée.

En s’amenant à la direction artistique du Théâtre du Rideau Vert, en 2004, Denise Filiatrault clamait haut et fort qu’elle souhaitait développer un concept de revue de fin d’année et le faire perdurer à travers les ans, elle qui a joué ce genre de formule dans les années 1950, 1960, 1970, 1980 et 1990, sur les planches ou à l’écran.

Le premier test a été réalisé en 2005 et, depuis, la tradition s’est implantée, et Revue et corrigée fait désormais partie des incontournables de la saison théâtrale. Chaque année, les habitués attendent Revue et corrigée comme les téléspectateurs attendent le Bye Bye, en essayant de deviner quels événements seront parodiés, quelles personnalités seront imitées, lesquels des comédiens brilleront le plus. Qu’on n’aime ou qu’on n’aime pas le spectacle qui nous est proposé d’une fois à l’autre, force est d’admettre que le Théâtre du Rideau Vert accomplit chaque année un petit tour de force en fignolant cette rétrospective scénique, qui ne dispose pas des mêmes moyens que son vis-à-vis télévisuel du 31 décembre, à Radio-Canada.

«Ça n’a rien à voir avec le Bye Bye télévisé, précise Alain Zouvi, metteur en scène des moutures 2013 et 2014. Le mode de fonctionnement n’est pas le même du tout. Puisqu’on n’est pas devant une caméra, les maquillages sont moins élaborés, et il faut reconnaître de quoi il est question au premier coup d’œil, avec moins de costumes, moins d’accessoires. Tout est théâtralisé, joué plus gros, plus large. J’aimerais beaucoup aller assister à un tournage du Bye Bye, pour voir comment ça se passe.»

Travail de longue haleine

Sitôt les représentations de Revue et corrigée terminées, en janvier, l’équipe de créateurs s’assoit à sa table de travail pour pondre les bases de la prochaine édition. Les auteurs se rencontrent régulièrement à partir du mois de mars pour rédiger les textes. Les comédiens signent leur contrat au printemps, et on enclenche les premières répétitions en septembre.

Cette année, Alain Zouvi avait formulé une demande spéciale : que les acteurs s’impliquent dans l’écriture des gags.

«Je voulais que les auteurs collaborent avec le metteur en scène, le script-éditeur et les acteurs, explique-t-il. Les comédiens ont à défendre ça longtemps ; donc, je veux qu’ils soient heureux de ce qu’ils ont à jouer. On a fait des changements jusqu’à 17h, le soir de la première!»

«On est chanceux, au Théâtre du Rideau Vert, d’avoir une telle bande d’acteurs et actrices, encense Alain Zouvi. Ils font ça depuis longtemps, ils connaissent le pattern, mais, à la base, ce sont d’excellents comédiens. Ils ont une rapidité et une vitesse d’exécution incroyables. Je les regarde aller, et je suis automatiquement en confiance. Certains sont plus acteurs qu’imitateurs ; d’autres, plus imitateurs qu’acteurs. Et ils développent d’autres forces au fil des répétitions.»

Selon Alain Zouvi, le succès d’une production comme Revue et corrigée repose sur la proximité que le public entretient avec les actualités qui y sont dépeintes.

«Les gens doivent s’y reconnaître, avance l’artiste. En tant que peuple, on se fait parler! On se fait dire : «Regardez ce qui nous arrivé». Ce qui nous arrive, présentement, dans notre pays, n’est pas nécessairement drôle. Il y a pire, mais… Il faut quand même en rire. Et c’est le message qu’on veut passer : il faut rire et avoir du fun quand même!»

2014 Revue et corrigée tient l’affiche du Théâtre du Rideau Vert jusqu’au 10 janvier. Pour informations : www.rideauvert.qc.ca

Revue et corrigée en faits et en chiffres

  • Chaque année, 6 comédiens interprètent plus de 75 personnages
  • Plus de 200 heures de répétitions sont nécessaires (120 pour la mise en scène, 40 pour le chant et 40 pour les chorégraphies)
  • Les auteurs écrivent en moyenne 150 sketchs ; environ 40 sont retenus à la version finale
  • Les sketchs sont d’une durée de 15 secondes à 10 minutes (jamais plus)
  • La pièce requiert environ 100 costumes et 60 perruques
  • À chaque représentation, les comédiens effectuent autour de 20 changements de costumes. Deux habilleuses se tiennent en coulisses pour les assister
  • Il faut chaque semaine 20 heures pour recoiffer les perruques
  • Céline Dion a été parodiée à chaque édition depuis 10 ans
  • Julie Snyder a été parodiée 9 fois depuis 10 ans
  • Joël Legendre a été le premier metteur en scène de Revue et corrigée, et a occupé ce rôle pendant 4 ans

Les comédiens – Ils ont tous participé à Revue et corrigée

  • Benoît Paquette (a été de toutes les éditions)
  • Marc St-Martin (en est à sa 9e édition, présent depuis la 2e année)
  • Suzanne Champagne (en est à sa 7e édition)
  • France Parent (en est à sa 4e édition)
  • Martin Héroux (en est à sa 5e édition)
  • Julie Ringuette (en est à sa 1re édition)
  • Véronique Claveau (a fait 7 éditions)
  • Tammy Verge (a fait 2 éditions)
  • Patrice Bélanger (a fait 2 éditions)
  • Natalie Lecompte (a fait 2 éditions)
  • Amélie Grenier (a fait 2 éditions)
  • Véronic DiCaire (a fait 1 édition)
  • Chantal Francke (a fait 1 édition)
  • Mahée Paiement (a fait 1 édition)
  • Marie-Michèle Garon (a fait 1 édition)
  • René Rousseau (a fait 1 édition)
  • Jean-Dominic Leduc (a fait 1 édition)
  • Daniel Leblanc (a fait 1 édition)
  • Guylaine Guay (a fait 1 édition)
  • Sylvain Scott (a fait 1 édition)

INOLTRE SU HUFFPOST

2013 revue et corrigée