NOUVELLES
24/12/2014 06:54 EST | Actualisé 23/02/2015 05:12 EST

Manif contre la construction d'un canal au Nicaragua: la police donne l'assaut

MANAGUA, Nicaragua - Des leaders communautaires du sud du Nicaragua affirment que des policiers d'élite et des soldats ont tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour démanteler une barricade érigée par des manifestants qui contestent un projet de canal transocéanique.

La directrice de la police nationale, Aminta Granera, a indiqué que 20 personnes avaient été blessées durant la confrontation de mercredi, dont 15 policiers. Trente personnes ont été arrêtées, a-t-elle ajouté.

Mme Granera a déclaré que les autorités avaient dû recourir à la force après avoir passé une semaine à tenter de négocier le démantèlement de la barricade sur l'autoroute panaméricaine, près d'El Tule.

L'un des leaders des manifestants, Arnulfo Sequeira, a expliqué que les affrontements avaient commencé à l'aube et a confirmé qu'il y avait eu des blessés.

Des milliers de personnes maintenaient la barricade depuis le début des travaux préliminaires pour la construction du canal, évaluée à 50 milliards $ US.

Le gouvernement nicaraguayen s'est associé à une entreprise chinoise pour construire un canal qui rivalisera avec celui du Panama.