NOUVELLES
24/12/2014 01:37 EST | Actualisé 23/02/2015 05:12 EST

L'homme accusé d'avoir séquestré et cambriolé un vétéran reste en prison

OTTAWA - Un homme accusé d'avoir séquestré et cambriolé un vétéran de la Seconde Guerre mondiale à Ottawa a été placé en détention provisoire pour 30 jours afin qu'il subisse une évaluation psychiatrique.

Ian Bush a comparu devant un tribunal d'Ottawa mercredi, à la suite de son arrestation la semaine dernière.

M. Bush retournera en cour le 23 janvier, à la conclusion de l'évaluation servant à déterminer s'il peut être reconnu criminellement responsable des accusations qui pèsent contre lui.

Ernest Côté, qui est âgé de 101 ans, a été retenu attaché dans son domicile et cambriolé la semaine dernière par un homme prétendant être un employé municipal.

Cette agression a provoqué la colère du public, incluant le ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino.

M. Côté est un vétéran du débarquement de Normandie le 6 juin 1944, et M. Fantino avait voyagé avec lui plus tôt cette année afin de participer à des cérémonies commémoratives en France.

La police avait mentionné que M. Côté était seul dans son appartement quand un homme prétendant être un employé municipal avait sonné à la porte.

L'imposteur avait alors demandé de l'argent à la porte avant de forcer son entrée après que M. Côté eut refusé de répondre à ses demandes.

La police a expliqué que l'intrus avait ensuite attaché l'homme et avait pris des objets dont la nature n'a pas été dévoilée, avant de quitter les lieux.

M. Côté avait ensuite été en mesure de se libérer et d'appeler la police.

M. Bush est accusé de tentative de meurtre, de séquestration, de vol avec voies de fait, d'introduction par effraction et d'utilisation d'une carte de crédit volée.