NOUVELLES
24/12/2014 03:19 EST | Actualisé 23/02/2015 05:12 EST

Le pape François célèbre Noël et lance un appel aux réfugiés irakiens

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le pape François a célébré la veille de Noël avec une messe, tard mercredi soir à la basilique Saint-Pierre, et un appel téléphonique à des réfugiés irakiens forcés par des islamistes de quitter leur domicile.

François a dit aux réfugiés du camp d'Ankawa, en banlieue d'Erbil dans le nord de l'Irak, qu'ils étaient comme Jésus, forcés de fuir parce qu'il n'y a pas de place pour eux. Pour les chrétiens, Noël marque la naissance de Jésus dans une étable de Bethléem puisqu'il n'y avait pas de place pour ses parents dans les auberges.

«Ce soir, vous êtes comme Jésus et je vous bénis et je suis près de vous», a déclaré François aux Irakiens, selon une bande audio de l'appel fournie par TV2000, la télévision de l'évêché italien qui avait organisé l'appel. «Je vous embrasse tous et vous souhaite un très saint Noël.»

Le camp d'Ankawa regroupe principalement des réfugiés chrétiens qui ont fui les exactions des militants du groupe armé État islamique. Dans une lettre adressée aux chrétiens du Moyen-Orient plus tôt cette semaine, le pape François les a encouragés à rester dans la région, où des communautés chrétiennes existent depuis 2000 ans, et à aider leurs concitoyens musulmans à présenter «une image plus authentique de l'islam» en tant que religion de paix.

Quelques heures plus tard, lors de la messe à la basilique Saint-Pierre, François a fait écho aux thèmes mentionnés dans l'appel téléphonique en revenant sur la scène de la Nativité.

«Que le monde a besoin de tendresse de nos jours! La patience de Dieu, la proximité de Dieu, la tendresse de Dieu», a-t-il dit.

L'appel téléphonique et la messe de la veille de Noël ont marqué le début de semaines bien remplies pour le souverain pontife de 78 ans, qui livrera son discours du jour de Noël, puis célébrera les vêpres de la veille du Nouvel An et la salutation du Nouvel An, quelques heures plus tard. Le 6 janvier, il célébrera la messe de l'Épiphanie et le 11 janvier, il baptisera des bébés dans la chapelle Sixtine. Le lendemain, il effectuera son discours traditionnel sur les affaires étrangères du Saint-Siège avant de s'envoler vers le Sri Lanka et les Philippines pour un voyage d'une semaine.

La messe de mercredi a eu lieu quelques jours seulement après que François eut condamné son personnel avec une liste de pêchés, incluant la soif de pouvoir et une souffrance qu'il a appelé «l'Alzheimer spirituel».

Plusieurs des mêmes cardinaux, évêques et prêtres qui ont été écorchés étaient présents à la basilique Saint-Pierre pour la messe. Plusieurs ont répondu aux critiques du pape François en déclarant qu'il s'agissait simplement d'un rappel d'examiner leur conscience et de profiter de la période de Noël pour se purifier spirituellement.