NOUVELLES
24/12/2014 07:37 EST | Actualisé 23/02/2015 05:12 EST

Israël tue un membre du Hamas lors de frappes dans la bande de Gaza

JÉRUSALEM - Les forces israéliennes ont frappé des cibles dans la bande de Gaza, mercredi, tuant un combattant du Hamas, après que ses soldats eurent été attaqués par des tireurs palestiniens en patrouillant du côté israélien de la frontière.

Il s'agit du premier affrontement mortel dans la bande de Gaza depuis la guerre de 50 jours de l'été dernier. Il survient quelques jours après qu'Israël eut mené ses premières frappes dans le territoire depuis la guerre, en représailles à des tirs de roquettes.

L'armée israélienne a indiqué que ses avions et ses chars avaient attaqué des cibles mercredi après l'attaque du tireur. Elle a précisé qu'un soldat, membre d'une unité bédouine arabe, avait été grièvement blessé dans l'assaut.

Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a déclaré qu'Israël répliquerait «fortement» à toute tentative de troubler la paix dans le sud de son territoire.

La Hamas, le groupe islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, a identifié la victime comme étant Tayseir Smeiri, chef de l'unité de reconnaissance de la frontière dans ce secteur.

Un porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri, a accusé Israël d'avoir provoqué les hostilités.

Pendant ce temps, à Jérusalem, la municipalité a annoncé avoir accordé des permis pour la construction de plus de 500 nouvelles unités résidentielles dans deux quartiers de l'est de la ville.

Les permis, qui concernent les quartiers de Ramot et Har Homa, semblent être des modifications techniques à des projets déjà approuvés.