NOUVELLES
23/12/2014 09:13 EST | Actualisé 22/02/2015 05:12 EST

L'Ukraine abandonne son statut de pays non-aligné

KIEV, Ukraine - Le Parlement ukrainien a voté mardi en faveur de l'abandon du statut de pays non aligné, ce qui pourrait éventuellement permettre à l'Ukraine de demander l'adhésion à l'OTAN.

Les partisans de cette décision, qui a été prise par un vote de 303 contre 9, affirment qu'elle était rendue nécessaire par l'agression russe, y compris l'annexion de la péninsule criméenne en mars et les appuis de Moscou aux insurgés prorusses dans le cadre d'un conflit qui a fait plus de 4700 morts depuis le printemps.

Ses adversaires préviennent toutefois qu'elle ne fera que rehausser les tensions. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov, a d'ailleurs déclaré que le tout viendra aviver les confrontations.

L'Ukraine avait recherché une adhésion à l'OTAN il y a plusieurs années, mais le pays s'était déclaré «non aligné» après l'élection du président prorusse Viktor Ianoukovitch. Celui-ci a fui le pays en février, après des semaines de manifestations populaires.

La Russie craint que l'OTAN ne se rapproche encore plus de ses frontières. La Pologne, l'Estonie, la Lituanie et la Lettonie, tous des pays limitrophes de la Russie, sont déjà membres de l'Alliance.

La décision ne signifie pas que l'Ukraine demandera automatiquement à joindre l'OTAN, mais le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Pavlo Klimkin, a déclaré au Parlement que cela offre de nouvelles options au pays face à l'agression dont l'Ukraine est actuellement victime.