NOUVELLES
23/12/2014 10:14 EST | Actualisé 22/02/2015 05:12 EST

Des pourparlers entre les factions rivales s'amorceront le 5 janvier en Libye

L'envoyé des Nations unies en Libye a indiqué au Conseil de sécurité que les pourparlers entre les diverses factions rivales de ce pays devraient s'amorcer le 5 janvier après la conclusion d'un accord visant à ramener la paix dans le pays.

La Libye compte deux gouvernements, un qui est reconnu à l'échelle internationale et l'autre par des milices islamistes. L'ONU a averti que le chaos dans lequel s'enfonçait le pays menaçait la stabilité de la région.

Le président en exercice du Conseil de sécurité, l'ambassadeur tchadien Mahamat Zene Cherif, a brièvement rencontré Bernardino Leon, mardi.

Le Conseil a prié les parties d'accepter immédiatement un cessez-le-feu. L'organisme s'inquiète de la grande circulation d'armes dans le pays malgré un embargo.

Selon l'ONU, les combattants des divers camps ont tué des centaines de civils et pourraient être accusés de crimes de guerre.