NOUVELLES
23/12/2014 09:43 EST | Actualisé 22/02/2015 05:12 EST

Algérie: un djihadiste qui aurait décapité un randonneur français est tué

ALGER, Algérie - Le leader d'une cellule du groupe armé État islamique qui aurait enlevé et décapité un otage français en Algérie a été tué, a annoncé mardi le ministère de la Défense du pays.

Abdelmalek Gouri et deux autres djihadistes présumés ont été tués tard lundi par l'armée à Isser, près de la ville de Boumerdès, à 40 kilomètres à l'est d'Alger.

Deux autres militants ont été abattus à proximité mardi matin.

Un responsable local a révélé que l'armée traquait Gouri depuis un moment et qu'elle était venue à un cheveu de le coincer il y a un mois.

L'organisation Jund al-Khilafah, qui a juré allégeance au groupe État islamique, a kidnappé le randonneur français Hervé Gourdel dans les monts Djurdjura en septembre, avant de diffuser une vidéo condamnant la participation de la France aux frappes aériennes en Irak.

Une autre vidéo montrant la décapitation de M. Gourdel a fait surface quelques jours plus tard.

L'armée algérienne a depuis lancé une vaste offensive dans ces monts reculés pour retrouver et déloger les djihadistes.

Gouri était un ancien dirigeant d'Al-Qaïda.