NOUVELLES
20/12/2014 02:30 EST | Actualisé 19/02/2015 05:12 EST

Ski acrobatique : Corbo se distingue à sa première sortie en Coupe du monde

PÉKIN, Chine - À sa toute première participation à une épreuve en Coupe du monde de ski acrobatique, la Québécoise Melissa Corbo est parvenue à se tailler une place en finale de l'épreuve inaugurale de la saison, samedi à Pékin, à l'issue de laquelle elle a terminé au 10e rang.

Du coup, l'athlète originaire de Blanville a mis un peu de baume à une journée peu joyeuse pour les athlètes Canadiens.

Corbo a d'abord obtenu une note de 79,38, une performance qui lui a permis de se classer parmi les 12 athlètes admises à la ronde finale dans l'ancien stade des Jeux olympiques d'été de Pékin, connu sous le nom de «Nid d'oiseau».

Lors de la ronde finale, Corbo a enregistré un score de 74,97.

«J'ai connu une très bonne journée, a analysé Corbo.

«Mon objectif pour la saison était d'atteindre une finale... et j'y suis parvenue à ma toute première Coupe du monde. Je pense qu'en tant que recrue, j'ai bien géré la pression et j'ai aussi eu beaucoup de plaisir. J'ai exécuté un nouveau saut pour la toute première fois en compétition et je suis très fière de ce que j'ai accompli.»

Sa compatriote Sabrina Guérin a eu moins de succès, subissant l'élimination à l'issue de la ronde de qualifications après avoir inscrit une note de 62,05, bonne pour la 18e position.

«Je suis vraiment déçue de ma journée, a déclaré Guérin.

«Je m'attends à beaucoup plus. J'ai toutefois exécuté de bons sauts à l'entraînement et j'en suis très satisfaite. Lors de la compétition, je me suis un peu trop retenue et je n'ai pas atteint la vitesse souhaitée.»

La gagnante de l'épreuve a été la Chinoise Xu Mengtao, médaillée d'argent aux Jeux de Sotchi et championne du monde en titre, grâce à un score de 95,88. L'Australienne Danielle Scott a pris le deuxième rang, avec une note de 92,35, devant l'Américaine Kiley McKinnon.

Chez les hommes, la journée a été difficile pour le Québécois Olivier Rochon et l'Ontarien Travis Gerrits, qui n'ont pas réussi à se qualifier pour la finale.

Pour Rochon, lauréat du globe de cristal en 2012, il s'agissait d'une première participation en compétition en 18 mois, après s'être déchiré un ligament croisé antérieur. L'athlète de 25 ans a inscrit 72,12 points qui lui ont valu la 20e place.

«J'ai attrapé un virus hier et j'ai eu une mauvaise nuit, a confié Rochon. Je suis malgré tout parvenu à trouver l'énergie de passer au travers de la journée. L'entraînement s'est passablement bien déroulé, mais j'ai quelque peu hésité lors de la compétition et je n'étais pas en confiance face à ma vitesse d'approche.»

L'entraîneur-chef Dennis Capicik a rappelé que Rochon effectuait un retour à la compétition après avoir subi une opération pour une déchirure du ligament croisé antérieur.

«Il n'a pas beaucoup sauté au cours de l'été et au début de l'automne, et ça fait deux étés qu'il n'est pas en mesure de s'entraîner adéquatement. Il était un peu nerveux à l'approche de cette compétition, et c'est normal. On sait qu'il est capable de faire beaucoup mieux. On s'occupe de le remettre d'aplomb.»

Gerrits, 23 ans, avait remporté cette même épreuve l'an dernier, mais il n'est pas parvenu à répéter son exploit de 2013. Il a dû se contenter du 21e rang avec la note de 71.24.

«Je pense que j'ai manqué de confiance et d'énergie aujourd'hui, a expliqué Gerrits.

«J'ai hésité un peu dans les airs lors de mon triple avec quadruple vrille et j'ai raté la réception. Je suis bien sûr un peu frustré du résultat, mais je tenterai de bien canaliser mon énergie pour l'épreuve par équipe de demain (dimanche).»

Comme chez les femmes, c'est un athlète de la Chine, Qi Guangpu, qui l'a emporté grâce à un score de 125,34. Il a facilement devancé les Russes Pavel Krotov (116,29) et Ilya Burov (114,48).