NOUVELLES
20/12/2014 11:34 EST | Actualisé 19/02/2015 05:12 EST

Les Norvégiens maintiennent leur suprématie en Coupe du monde de ski de fond

DAVOS, Suisse - La Norvège a maintenu sa domination dans les épreuves de la Coupe du monde de ski de fond grâce aux victoires de Marit Bjoergen et d'Anders Gloeersen lors de compétitions présentées samedi à Davos, en Suisse.

Bjoergen, six foix championne olympique, a remporté l'épreuve du 10 km style libre, procurant à son pays un dixième triomphe consécutif chez les femmes, un record de la Coupe du monde. Les fondeuses de la Russie avaient amassé neuf victoires d'affilée en 1995. La dernière fondeuse issue d'ailleurs que de la Norvège à avoir gagné une épreuve de la Coupe du monde est l'Américaine Kikkan Randall en mars dernier, en Finlande

Bjoergen a complété la course en 24:57,7, devançant l'Allemande Nicole Fessel par 19,9 secondes. La Norvégienne Heidi Weng s'est classée troisième, à 26,7 secondes de la gagnante. Deux autres fondeuses de la Norvège ont terminé parmi les six premières.

Seule Canadienne inscrite à la compétition, Emily Nishikawa a terminé au 49e rang, en 27:30,1.

Chez les hommes, la Norvège s'est accaparée les trois places du podium, Gloeersen devançant Petter Northug fils et Chris Andre Jespersen lors du 15 km style libre. Gloeersens a franchi la ligne d'arrivée en 34:27,9, soit 4,8 secondes devant Northug fils et 10,4 secondes devant Jespersen.

Ivan Babikov a été le meilleur Canadien avec une 34e place, en 35:46,3, tandis que le Québécois Alex Harvey devait se contenter de la 38e position, en 35:52,0.

«On s'est trompé sur les skis aujourd'hui. C'est la première fois de la saison que ça arrive. Nous avons appliqué la mauvaise structure sur mes skis. Déjà après 2 km, j'étais 73e. Plus tard, les autres se sont fatigués et j'ai pu en dépasser quelques-uns», a confié Harvey, qui occupe maintenant le 12e rang du classement général de la Coupe du monde.

«La neige était très sèche et rapide. Il faisait soleil, alors nous pensions qu'elle allait ramollir et devenir plus mouillée. Finalement, le parcours était à l'ombre alors ce n'est pas arrivé», a-t-il ajouté.

C'était la deuxième fin de semaine de suite que Davos accueillait des courses de la Coupe du monde de ski de fond. À l'origine, ces épreuves devaient avoir lieu à La Clusaz, en France, mais un manque de neige a forcé les organisateurs à retourner en Suisse.