NOUVELLES
19/12/2014 07:22 EST | Actualisé 18/02/2015 05:12 EST

L'UPAC a arrêté 15 individus et confisqué 5,4 millions $ cette année

MONTRÉAL - Le travail des équipes de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) cette année a permis l'arrestation de 15 individus.

Le bilan des opérations de l'UPAC pour l'année 2014 précise que ces arrestations ont été réalisées en lien avec des accusations de fraudes envers le gouvernement, d'actes de corruption dans les affaires municipales, d'abus de confiance, de commissions secrètes, de complot et de recyclage des produits de la criminalité.

Le commissaire à la lutte contre la corruption, Robert Lafrenière, précise dans son bilan de l'année que 5,4 millions $ issus du recyclage des produits de la criminalité ont été confisqués.

Par ailleurs, six personnes ont enregistré un plaidoyer de culpabilité pour des infractions criminelles, alors que 18 personnes morales et physiques ont été reconnues coupables pour des infractions pénales, notamment en vertu de la Loi sur l'administration fiscale.

L'UPAC a aussi établi des relations avec des instances de lutte contre la corruption et du crime organisé, dont des organisations anti-mafia au niveau international.

Une récente mission en Italie a permis d'identifier des ports d'attache avec des organisations publiques dont les mandats s'apparentent à ceux de l'UPAC.

Le commissaire invite la population à continuer, par des signalements, à lutter contre la corruption.

Cette année, le Centre de gestion des signalements de l'UPAC a enregistré 1000 signalements de citoyens.

Selon M. Lafrenière, les citoyens contribuent ainsi à initier ou bonifier des enquêtes criminelles ou pénales, ou encore, des vérifications administratives diligentes.