NOUVELLES
18/12/2014 04:34 EST | Actualisé 17/02/2015 05:12 EST

Irak: les forces kurdes permettent aux Yézidis de s'échapper des monts Sinjar

ERBIL, Irak - Les forces kurdes qui affrontent les combattants du groupe armé État islamique (ÉI) dans le nord de l'Irak ont permis à des milliers de Yézidis de s'échapper des monts Sinjar en leur créant un passage, jeudi.

Depuis mercredi, les Kurdes tentent de reprendre la ville de Sinjar, au pied de la montagne du même nom, qui est sous le contrôle du groupe extrémiste depuis le mois d'août.

Les soldats kurdes — appelés également peshmerga — sont appuyés par les frappes aériennes de la coalition internationale menée par les États-Unis.

Le chancelier du Conseil régional de sécurité du Kurdistan, Masrur Barzani, a indiqué que les troupes avaient réussi à avancer sur le territoire, ce qui a permis l'ouverture d'un corridor pour les Yézidis.

Des dizaines de milliers de Yézidis étaient piégés dans cette région montagneuse depuis le mois d'août, lorsque les combattants du groupe ÉI ont pris le contrôle des villes de Sinjar et Zumar.

Plusieurs d'entre eux ont été secourus par avion ou escortés vers un chemin syrien, qui les a menés vers d'autres villes kurdes en Irak, mais certains d'entre eux sont restés coincés dans la montagne.

«Nous espérons que toutes ces personnes pourront retrouver leurs maisons et leurs villes, mais ceux qui doivent être évacués immédiatement peuvent maintenant s'échapper avec l'ouverture de ce corridor», a précisé Masrur Barzani.

Les Yézidis sont des Kurdes qui pratiquent une religion ancienne inspirée du zoroastrisme iranien.

Les forces kurdes, qui ont repris les villes de Rabia, Mahmoudiya et Zumar, avaient souligné en septembre qu'elles se concentreraient désormais sur la libération de Sinjar.