NOUVELLES
17/12/2014 03:53 EST | Actualisé 16/02/2015 05:12 EST

Les célèbres «évadés d'Alcatraz» de 1962 ont pu survivre, selon des chercheurs

SAN FRANCISCO - Les trois détenus qui s'étaient évadés en 1962 de la célèbre prison d'Alcatraz, en Californie, ont très bien pu atteindre la terre ferme, estiment aujourd'hui des scientifiques.

Grâce à des logiciels qui peuvent modéliser les courants marins, trois chercheurs néerlandais ont conclu que si les trois détenus ont quitté l'île entre 23 h 30 et minuit ce soir-là, ils ont pu survivre à leur périple et gagner la terre ferme au nord du pont Golden Gate, à San Francisco.

Cette évasion demeure encore aujourd'hui l'une des plus célèbres et des plus sophistiquées de l'histoire des États-Unis. Les autorités pénitentiaires et policières ont soutenu à l'époque que les évadés avaient péri au cours de leur périlleuse expédition, mais leur corps n'ont jamais été retrouvés.

Les trois détenus — Frank Morris et les frères John et Clarence Anglin — ont pu s'évader grâce à des cuillères volées, des «fausses têtes» placées sur leur oreiller, et un radeau de fortune fabriqué avec des imperméables.

Les chercheurs néerlandais ont présenté les résultats de leurs travaux mardi, lors de la conférence de l'American Geophysical Union, à San Francisco.