NOUVELLES
16/12/2014 03:53 EST | Actualisé 15/02/2015 05:12 EST

Les Gardiens de la Paix menacent les cinémas où sera présenté «The Interview»

LOS ANGELES, Calif. - Des pirates informatiques s'appelant les Gardiens de la Paix ont fait des menaces, mardi, avec des références aux attentats du 11 septembre 2001 contre les cinémas qui présenteront le film de Sony Pictures «The Interview».

Le groupe a également diffusé une autre série de fichiers: ce qu'ils ont qualifié du début de leur «cadeau de Noël». Les Gardiens de la Paix y ont inclus un message avertissant les gens de rester loin des endroits qui présenteront «The Interview», dont le lieu de la première du film. Faisant référence aux attentats du 11 septembre, le message suggère aux gens habitant proche des cinémas où seront présentés le film de quitter leur maison.

«The Interview» est une comédie dans laquelle Seth Rogen et James Franco interprètent des journalistes de la télévision embauchés par la CIA pour assassiner le leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un. La première new-yorkaise est prévue jeudi au cinéma Sunshine, à Manhattan, et le film fera son entrée en salles à travers les États-Unis le 25 décembre. La grande première du film a eu lieu la semaine dernière à Los Angeles.

Patrick Corcoran, porte-parole de la National Association of Theater Owners, a refusé de commenter les menaces.

Plusieurs ont lié le piratage chez Sony à la Corée du Nord, puisque le pays a déjà dénoncé le film. Au cours de l'été, la Corée du Nord avait déclaré que la diffusion du film représenterait «un acte de guerre qui ne sera jamais toléré». Elle avait ajouté que les États-Unis feraient face à des représailles «sans merci».