NOUVELLES
16/12/2014 01:02 EST | Actualisé 15/02/2015 05:12 EST

Dan Bigras toujours à l'oeuvre pour les jeunes de la rue

MONTRÉAL - L'atmosphère de la période des fêtes, l'arrivée de l'hiver, une nouvelle année qu'on veut débuter le coeur plus léger sont autant d'incitatifs à nous rendre plus généreux. Pourtant, la misère, la malchance, la maladie, la pauvreté s'étalent, elles, sur toute l'année, et souvent, perdurent. Ce sont sans doute pour toutes ces raisons que Dan Bigras n'a jamais laissé tomber les jeunes de la rue.

D'une année à l'autre, ils sont toujours aussi nombreux à frapper à la porte du Refuge des jeunes qui peut en recevoir 600 par année, et ce, depuis 25 ans. Ces jeunes adultes (ils ont entre 18 et 25 ans) représentent une force temporairement en panne, qu'on tente de remettre en condition pour les rendre fonctionnels, leur redonner une vie active et prospère tant pour eux-mêmes que pour la société. C'est l'espoir de Dan Bigras qui, depuis 24 ans, adhère à cette cause avec tout le dévouement dont il est capable. Et chaque année, depuis tout ce temps, les copains de Dan sont nombreux à participer au spectacle qui se veut l'étincelle à une explosion de contributions puisque le Refuge en a toujours grand besoin.

Pour cette 24e édition du «Show du Refuge», on pourra entendre Bobby Bazini, Lulu Hughes, Marie-Josée Lord, Roch Voisine, Alex Nevsky, Valérie Lahaie, Breen Leboeuf, Samian, Dominic Paquet ainsi qu'Alain Sauvageau, le chef d'orchestre, sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des arts de Montréal. À Radio-Canada, ce dimanche, 20h.

L'émouvant bonheur de Raphaël

Cette histoire pourrait en être une sur mesure pour Noël. Elle raconte l'arrivée de Enjoy, une magnifique Golden Retriever dans la vie de Raphaël, 11 ans, qui doit vivre avec l'ataxie de Friedreich, une maladie dégénérative qui s'attaque à la coordination des mouvements et provoque des pertes d'équilibre et de réflexes.

Le documentaire «Le chien et l'enfant» suit le délicat processus de l'organisme «Handi'Chiens», en Alsace, qui s'occupe de jumeler les chiens d'assistance aux personnes handicapées selon leurs besoins. Raphaël était admissible pour obtenir ce privilège, mais il devra faire équipe avec l'animal qu'on aura jugé le plus apte à l'assister au quotidien et non pas forcément avec celui vers lequel il est attiré. Commence alors, sur deux semaines, une longue évaluation soumise à un comité de sept personnes. Durant ce temps, les candidats ne doivent pas (trop) fraterniser avec les bêtes, ignorant laquelle leur sera assignée.

Puis, au moment du départ, Raphaël rencontre la famille d'accueil qui s'en est occupé jusqu'à ses 18 mois et fut donc la première à tant l'aimer. Il était important pour ce couple de connaître celui qui sera dorénavant l'ami éternel de l'animal dont la mission en est une des plus importantes. À Explora, le jeudi 25 décembre, 21h.

Une heure avec Gilles Latulippe

Stéphan Bureau l'avait-il pressenti? Toujours est-il que c'est en juillet qu'on rendait hommage à Gilles Latulippe, deux mois avant sa mort. Comme il l'avait d'ailleurs reçu aux «Grandes Entrevues», on rediffuse cet entretien à ARTV, le jour de Noël, à 23h. Avec son départ, c'est un grand maître de l'humour qui disparaît, emportant du coup tout un pan de l'histoire du vaudeville et du burlesque. À noter qu'à TVA, le 31 décembre, 19h30, on rediffuse «Hommage à Gilles Latulippe».

Louis-José Houde sera présent pour souligner cette fin d'année 2014. À Radio-Canada, les lundis 22 et 29 décembre, 20h, dans «Le Show caché 2», il analyse les comportements humains jusque dans le plus fin détail dont même les plus infimes n'échappent pas à son oeil scrutateur. On précise que ce sont des morceaux en surplus au spectacle «Heures verticales» que le prolifique humoriste ne voulait pas ajouter au spectacle pour éviter de le surcharger indument.

«Le Kalahari» est le premier épisode d'une série de six émissions sur «L'Afrique sauvage», documentaire de la BBC diffusé à «Découverte», ce dimanche, 18h30, à Radio-Canada. Ce vaste continent regorge de paysages grandioses où évolue une impressionnante variété d'animaux. On débute donc par le sud-ouest de l'Afrique où il est surprenant d'y trouver des espèces capables de vivre dans des lieux désertiques.

À RADIO-CANADA: les adeptes du hockey étant légion au Québec, on rediffuse l'entrevue qu'accordait P.K. Subban lors de son passage à «Tout le monde en parle», ce dimanche, 21h30.

À TVA: le mercredi 24 décembre, à 12h30, «Les stars chantent Noël» nous conforte dans les airs traditionnels et pop de saison, avec Marie-Denise Pelletier, Marie-Ève Janvier, Jean-François Breau, Judith Bérard, Gino Quilico et Éléonore Lagacé (soeur de Florence K), dont les voix résonnent dans les plus belles églises du Québec.

À TÉLÉ-QUÉBEC: tous les petits et bien des grands apprécieront de voir et revoir «La guerre des tuques», réalisée en 1984 par André Melançon, et qui demeure toujours de saison. Cédric Jourde, Julien Élie et Maripierre Arsenau-D'Amour se livrent une bataille mémorable, ce dimanche, 20h. Puis comme le veut la coutume, on retrouve les amis Astérix et Tintin, d'abord le lundi 22 décembre, 18h30, dans «Les douze travaux d'Astérix» et dans «Tintin et le temple du soleil», le jeudi 25 décembre, 18h30.

À TV5: le lundi 22 décembre, 20h, Stéphane Bern quitte les rois de France et leur cour pour aller à la rencontre de la maharani Gayatri Devi, princesse de Jaipur, épouse de Sawai Man Singh II, séduisant seigneur, champion de polo et richissime maharajas de l'Inde. Cette vie privilégiée n'a pas empêché la maharani, décédée en 2009, à l'âge de 90 ans, de s'impliquer dans l'aide aux femmes les plus démunies.

AU CANAL D: père de quatre filles, Réal Béland tenait à leur présenter son père, «Ti-Gus», qu'elles n'ont pas connu. Grâce à ses nombreux souvenirs d'un père qu'il suivait jusqu'en coulisses et à l'aide de documents conservés dans les archives familiales, il a pu offrir à ses enfants ainsi qu'aux téléspectateurs un portrait touchant de ce père parti trop vite. «Les Réal Béland», ce dimanche, 19h, suit la touchante démarche du fils qui établit un lien entre son père et ses filles.

À MUSIMAX: Michael Bublé, Canadien natif de Burnaby en Colombie-Britannique qui excelle dans la chanson inspirée de la pure tradition des Frank Sinatra, Dean Martin et Nat King Cole, vend des albums par millions. Le lundi 22 décembre, 21h, on le retrouve au Madison Square Garden, interpréter ses plus grands succès dont «Lost» et «Crazy Little Thing Called Love».

À CINÉPOP: pour les nostalgiques, «Noël blanc», réalisé en 1954, met en vedette Bing Crosby et Danny Kaye dans les rôles de deux soldats qui, après la Deuxième Guerre mondiale, font en sorte d'égayer le temps des fêtes de leur général à qui ils vouent une grande admiration, le jeudi 25 décembre, 21h.