NOUVELLES
15/12/2014 07:28 EST | Actualisé 15/12/2014 07:28 EST

Rome devient la première candidate pour les Jeux olympiques de 2024

ASSOCIATED PRESS
Italian Premier Matteo Renzi delivers his speech at Italian Olympic Committee headquarters in Rome, Monday, Dec. 15, 2014. Renzi says Rome will bid for the 2024 Summer Olympics. He says

Rome, avec toute l'Italie, est la première ville officiellement candidate à l'organisation des jeux Olympiques 2024, a annoncé lundi le chef du gouvernement Matteo Renzi, défiant les difficultés budgétaires et les scandales.

"J'annonce que l'Italie présente sa candidature aux JO-2024" avec "Rome au centre du projet", a dit le président du Conseil italien au siège du Comité olympique italien (Coni).

Autour de la Ville Éternelle "toutes les villes, Florence, Naples ou la Sardaigne, peuvent être impliquées, le Coni décidera", a ajouté M. Renzi, tirant profit de la décision du Comité international olympique (CIO) de rendre les JO plus flexibles, plus souples et moins coûteux.

Ces règles de l'Agenda-2020, plébiscitées le 8 décembre lors de la 127e session du CIO, permettent de recevoir les épreuves dans des sites éclatés dans un même pays.

Première à se lancer officiellement, Rome devrait affronter Paris, probable candidate, Bakou et Doha, battues par Tokyo pour les JO 2020, une ville américaine entre Los Angeles, San Francisco, Boston ou Washington.

Une ville allemande entre Berlin et Hambourg, voire une candidature conjointe des deux, pourrait également prétendre aux Olympiades, et peut-être une ville africaine, Durban ou le duo Johannesburg-Pretoria, en Afrique du Sud.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La cérémonie de clôture des Jeux de Sotchi en images Voyez les images