NOUVELLES
15/12/2014 09:24 EST | Actualisé 14/02/2015 05:12 EST

Les combats dans l'est de l'Ukraine ont fait 4707 morts

GENÈVE - Les combats dans l'est de l'Ukraine ont fait 4707 morts depuis le début des violences à la mi-avril, et plus du quart des décès sont survenus depuis l'adoption d'un cessez-le-feu essentiellement inefficace, ont annoncé lundi des enquêteurs des Nations unies.

Un rapport compilé par une équipe onusienne dans l'est de l'Ukraine précise que 1357 personnes ont été tuées depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu au début du mois de septembre, mais l'équipe admet que certains de ces décès se sont possiblement produits avant cette date.

Quelque 10 322 personnes ont aussi été blessées lors d'affrontements entre les forces gouvernementales et les insurgés prorusses. Le rapport précise que les populations les plus vulnérables — comme les personnes âgées, les enfants et les gens hospitalisés — sont particulièrement touchés par l'interruption des services médicaux et sociaux.

L'ONU a déployé une mission d'observation de 34 membres en Ukraine en novembre. Le rapport indique que les grandes offensives ont cessé, mais que des escarmouches éclatent toujours ici et là et que des secteurs peuplés sont toujours bombardés à l'aveuglette.

De précédents rapports de l'ONU témoignaient d'une situation particulièrement grave dans les villes de Donetsk et de Lougansk.

Le rapport déplore le manque de progrès des enquêtes pour violations des droits de la personne lancées à Kiev, Kharkiv et Marioupol.