NOUVELLES
14/12/2014 02:03 EST | Actualisé 13/02/2015 05:12 EST

NFL: les Bears veulent montrer que la tourmente est chose du passé

LAKE FOREST, États-Unis - Les Saints de La Nouvelle-Orléans peuvent se consoler: comparée à celle des Bears de Chicago, leur semaine a été tranquille.

Et contrairement aux Bears, les Saints ont encore des chances de participer aux éliminatoires.

Les Saints vont tenter de faire oublier leur dégelée du week-end dernier quand ils affronteront les Bears au Soldier Field, lundi soir. Les deux clubs ont des fiches de 5-8.

Les Saints ont encore espoir de jouer en janvier, s'ils méritent le titre dans la piètre section Sud de la Nationale. Le 7 décembre, ils ont été corrigés 41-10 par les Panthers de la Caroline, au Superdome. C'était leur quatrième défaite en cinq matches.

Pour les Bears, la saison de misère s'est poursuivie quand le coordonnateur de l'attaque, Aaron Kromer, a reconnu être parmi les sources de propos critiques envers le quart Jay Cutler.

Kromer dit n'avoir jamais considéré céder son poste, en lien à cet imbroglio, et l'entraîneur-chef Marc Trestman n'a pas songé à le congédier non plus. Il reste que l'affaire a soulevé encore plus de questions sur ce qui a l'air d'un manque de leadership, dans ce club écarté des éliminatoires pour la septième fois en huit ans.

Cutler a toutefois dit que les excuses de Kromer ont été bien reçues, et que les Bears veulent faire le nécessaire pour bien conclure la saison.

«Il s'est présenté devant nous et a reconnu ses torts, a dit Cutler. Il a fait savoir à tout le monde, 'Hé, j'ai fait une erreur. Voilà ce qu'il en est, et voici ce vers quoi nous devons travailler ensemble'. J'aimerais bien qu'on puisse compter sur plus de gars comme ça.»