NOUVELLES
13/12/2014 08:22 EST | Actualisé 12/02/2015 05:12 EST

Bills de Buffalo: après Manning et les Broncos, Rodgers et les Packers

ORCHARD PARK, États-Unis - Le plaqueur Kyle Williams a trouvé un bon côté à ce que les Bills soient confrontés à Aaron Rodgers un week-end après s'être mesurés à Peyton Manning.

Ils ne seront pas intimidés à l'idée de jouer contre un quart élite quand les Packers de Green Bay (10-3) vont s'amener à Buffalo (7-6), dimanche.

«Nous n'aurons pas l'impression que c'est trop lourd, a dit Williams, qui rappelle que les Bills affrontent aussi Tom Brady et les Pats deux fois par année. Le défi est grand, mais nous ne serons pas ébranlés par la qualité de leur quart.»

Les Bills ont perdu 24-17 à Denver, mais ils ont limité Manning à 173 verges aériennes, son pire total de la saison.

Ce dernier a aussi commis deux interceptions et pour la première fois en 52 matches, il n'a pas réussi de passe de touché.

Green Bay pourrait toutefois être un défi de taille pour les Bills, même si la défense de Buffalo domine l'Américaine avec 241 points alloués, à égalité avec les Chiefs.

Nulle équipe de la NFL n'a inscrit autant de points que les 423 des Packers, qui ont par ailleurs gagné leurs cinq derniers matches.

Contrairement à Manning, Rodgers peut faire des dommages en courant. Il n'a pas commis d'interception à ses cinq derniers matches et pour l'ensemble de la saison, son ratio passe de touché - interception est de 35-3.

«Sans manquer de respect envers Peyton Manning, Aaron Rodgers est probablement le meilleur quart de la NFL en ce moment, a dit le demi de sûreté Aaron Williams, des Bills. Les chiffres ne mentent pas.»

Rodgers mène une attaque qui inclut trois joueurs avec au moins 10 touchés: le demi offensif Eddie Lacy ainsi que deux ailiers, Jordy Nelson et Randall Cobb.

Le demi offensif James Starks, des Packers, est originaire de Niagara Falls dans l'état de New York. Avec l'Université de Buffalo, il a établi plusieurs records pour les porteurs de ballon dans l'histoire de l'équipe. Les Packers l'ont ensuite choisi au sixième tour en 2010.

Dans un gain face aux Falcons lundi soir, Starks a établi un sommet personnel cette saison avec 75 verges au sol, incluant une percée de trois verges pour un touché.

«Il fonctionne à plein régime présentement, a dit l'entraîneur Mike McCarthy. Je dirais que le match de lundi était son meilleur depuis qu'il est avec nous.»