NOUVELLES
11/12/2014 10:19 EST | Actualisé 10/02/2015 05:12 EST

Université: important écart entre les jeunes hommes et femmes, selon l'ISQ

MONTRÉAL - La scolarisation universitaire est toujours aussi populaire chez les femmes, au point où on remarque un écart de 10 points entre les jeunes femmes et les jeunes hommes.

L'Institut de la statistique du Québec a dévoilé jeudi les plus récentes données sur la scolarisation. Il en ressort que chez les Québécois âgés de 25 à 34 ans, la proportion de titulaires d'un grade universitaire atteint 29,9 pour cent.

Cette donnée générale cache toutefois un important écart entre les hommes et les femmes de 25 à 34 ans. Ainsi, la proportion de titulaires d'un grade universitaire y atteint 24,5 pour cent chez les jeunes hommes contre 35,3 pour cent chez les jeunes femmes. Il s'agit d'un écart de plus de 10 points.

L'Institut de la statistique souligne qu'un tel écart n'est pas propre au Québec, puisque l'on en remarque aussi un en Ontario et au Canada dans son ensemble.

En Ontario aussi on remarque un écart de 10 points entre les sexes chez les jeunes de 25 à 34 ans, soit 30,2 et 40,2 pour cent.

Et dans l'ensemble du Canada, on enregistre 26,5 pour cent de titulaires d'un grade universitaire chez les hommes de 25 à 34 ans et 37,1 pour cent chez les femmes du même âge.

L'écart entre les sexes est moins marqué quand on regarde l'ensemble de la population âgée de 25 à 64 ans.

Au Québec, l'écart est alors de moins de 3 points, soit 21,9 pour cent pour les hommes et 24,7 pour cent pour les femmes. «L'écart de scolarisation universitaire entre les sexes est sensiblement le même au Québec qu'au Canada dans son ensemble», écrit l'ISQ dans son rapport.

En nombre absolu, cela représente 1 018 710 Québécois âgés de 25 à 64 ans qui sont titulaires d'un grade universitaire, soit 473 750 hommes et 544 960 femmes, soit 53,5 pour cent de l'ensemble.

La population immigrante est aussi mieux représentée que la moyenne en ce qui a trait à la scolarisation universitaire.

Ainsi, les immigrants représentent 15 pour cent de la population âgée de 25 à 64 ans, mais 23,8 pour cent de ceux qui détiennent un grade universitaire. La plupart de ceux qui sont titulaires d'un grade universitaire sont arrivés entre 2001 et 2011.

Plus précisément, les immigrants représentent 40,1 pour cent des titulaires d'un doctorat et 37,9 pour cent des diplômés en sciences, technologies, génie et mathématiques.