NOUVELLES
11/12/2014 06:51 EST | Actualisé 10/02/2015 05:12 EST

Steelers: au-delà des comparaisons, Bell pense aux succès du club avant tout

PITTSBURGH, États-Unis - Après trois matches de suite de plus de 200 verges au total, le demi offensif Le'Veon Bell, des Steelers, s'est attiré des comparaisons avec la légende des Bears Walter Payton, qui a signé le même exploit en 1977.

Bell a complété le triplé en accumulant 235 verges le week-end dernier, dans une victoire de 42-21 de Pittsburgh face aux Bengals, à Cincinnati.

«J'ai vu des faits saillants de sa carrière, a dit Bell, qui n'avait que sept ans lors du décès de Payton, en 1999. C'est vraiment tout un honneur d'être mentionné dans le même souffle.»

Contre les Bengals, Bell a récolté 50 verges de réceptions et 185 verges au sol, dont deux touchés. Il domine l'Américaine avec 1231 verges par la course.

Si Bell obtenait aussi 1000 verges de réceptions, il deviendrait seulement le troisième joueur à atteindre le plateau aussi bien de façon terrestre qu'aérienne dans une saison, après Roger Craig et Marshall Faulk.

«Tout ce qui m'importe c'est de gagner, a dit le joueur de deuxième année, qui a brillé avec Michigan State. Si le titre des porteurs de ballon vient en boni, tant mieux, mais le plus important est de faire en sorte de gagner nos trois derniers matches et d'atteindre les éliminatoires.»

Bell est possiblement le demi offensif le plus complet des Steelers depuis Franco Harris, qui a été nommé au Pro Bowl pendant neuf saisons de suite à partir de 1972.

«Ce qu'il réussit à faire comme porteur de ballon, receveur et bloqueur, j'ai rarement vu ça chez un demi offensif, a dit le quart Ben Roethlisberger. Il a appris très vite, aussi. Il nous donne l'impression que peu importe ce qu'on lui demande de faire, il peut nous aider.»

Les Steelers (8-5) affronteront dimanche les Falcons d'Atlanta (5-8), au Georgia Dome. Les deux clubs sont dans une lutte serrée pour le titre de leurs sections respectives.