NOUVELLES
11/12/2014 09:45 EST | Actualisé 10/02/2015 05:12 EST

Finances: une rencontre entre les provinces et Ottawa se fera sans l'Alberta

OTTAWA - Les ministres des Finances des provinces rencontreront pour la première fois leur homologue fédéral en fin de semaine et des discussions devraient porter sur la chute des prix du pétrole — sans un acteur important, le ministre de l'Alberta.

Le ministre Robin Campbell, débordé par la préparation d'un nouveau budget, n'a pas pu se libérer pour la rencontre. Le ministre enverra un représentant du ministère et il prévoira bientôt une rencontre privée avec le ministre fédéral Joe Oliver, a indiqué son attaché de presse Kevin Zahara.

La variation des prix affecte grandement la province de l'ouest du pays. Le ministre avait élaboré son budget en mars dernier en fonction d'une valeur moyenne pour l'année du baril de pétrole autour de 95 $ US. Le ministre a revu récemment ses prévisions à la baisse, à 75 $ US. Or, jeudi, le cours du pétrole brut à New York a diminué à un peu moins de 60 $ US, son niveau le plus bas depuis juillet 2009.

Selon le premier ministre albertain Jim Prentice, une telle valeur du baril sur une période prolongée pourrait priver l'Alberta de milliards de dollars dont elle a besoin pour ses activités quotidiennes. Il a prévenu les Albertains que des temps difficiles pourraient être à l'horizon, n'excluant pas des hausses de taxes pour les individus et les entreprises.

Le ministre des Finances de la Saskatchewan Ken Krawetz s'inquiète lui aussi des effets de cette chute des prix sur sa province et sur le pays en entier. Sa province perdra, selon ses évaluations, 20 millions $ pour chaque baisse de 1 $.

L'Alberta estime qu'elle aura 215 millions $ de moins dans ses coffres pour chaque diminution de 1 $ sur une période de 12 mois.

Le ministre des Finances ontarien Charles Sousa compte plutôt discuter des paiements de transferts reliés aux infrastructures et du programme d'assurance-emploi.

Jeudi, il a envoyé une lettre de quatre pages à M. Oliver pour lui énoncer ses inquiétudes.

«La rencontre des ministres des Finances est une occasion pour travailler ensemble sur les enjeux qui nous aiderons à faire croître l'économie, améliorer les services et aider les communautés et les familles. Nous répondrons ainsi à ce que les Canadiens attendent de nous: que nous collaborions ensemble pour renforcer notre union économique», a-t-il écrit.

Les ministres bénéficieront aussi en fin de semaine d'une présentation du gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz.