NOUVELLES
09/12/2014 08:02 EST | Actualisé 08/02/2015 05:12 EST

Les Yankees n'ont jamais tenté de garder Robertson après avoir acquis Miller

SAN DIEGO - Les Yankees de New York n'ont jamais fait d'offre de contrat au releveur no 1 David Robertson, préférant faire l'acquisition d'Andrew Miller et obtenir un choix au repêchage en compensation.

Robertson a accepté une offre de quatre saisons et 46 millions $ US des White Sox de Chicago, tard lundi soir, selon une personne au courant du dossier. La personne a parlé sous le couvert de l'anonymat puisque l'entente n'a pas été annoncée.

Le directeur général des Yankees, Brian Cashman, a dévoilé mardi qu'il n'avait jamais eu l'intention de retenir les services de Robertson après avoir consenti un contrat de quatre saisons et 36 millions $ à Miller, vendredi.

«L'acquisition de Miller et l'obtention d'un choix compensatoire était la meilleure option, je crois, peu importe les succès de Robertson comme spécialiste de la huitième manche et comme stoppeur au cours des dernières saisons, a déclaré Cashman. Ce n'est peut-être pas une décision populaire, mais je crois que c'est la bonne.»

Quand les Yankees avaient annoncé l'entente avec Miller, vendredi, Cashman n'avait pas fermé la porte à tenter de garder Robertson.

«Bien honnêtement, je voulais qu'il puisse maximiser sa valeur sur le marché, mais ce n'est pas comme s'il avait eu besoin de moi, a raconté Cashman. Mais je pense que c'était dans son intérêt de dire que les Yankees étaient toujours intéressés.»

Robertson, un droitier qui aura 30 ans en avril, avait passé l'ensemble de sa carrière de sept saisons dans les majeures avec les Yankees. Il a pris la relève à Mariano Rivera comme stoppeur la saison dernière et a enregistré 39 sauvetages en 44 occasions.

«Je suis content pour lui parce que j'ai l'impression que les releveurs n'ont qu'une seule chance pour signer un contrat à long terme», a déclaré le gérant des Yankees Joe Girardi.

Le groupe de releveurs des Yankees la saison prochaine inclura Miller, Dellin Betances, Shawn Kelley, Adam Warren et Justin Wilson. Aucun de ces lanceurs a déjà occupé de manière régulière le poste de releveur no 1.