NOUVELLES
09/12/2014 03:16 EST | Actualisé 08/02/2015 05:12 EST

Les chefs de l'APN veulent s'opposer à la loi sur la transparence

WINNIPEG - Les chefs réunis au congrès de l'Assemblée des Premières Nations à Winnipeg exhortent leurs communautés à s'opposer à la loi fédérale sur la transparence des communautés autochtones.

Le gouvernement conservateur a annoncé lundi qu'il entreprenait des recours judiciaires contre six Premières Nations qui ne se sont pas pliées à la nouvelle loi, qui exige des bandes qu'elles publient en ligne leurs états financiers vérifiés, ainsi que l'annexe de la rémunération et des dépenses de leur chef et de leurs conseillers.

Le chef de la nation Thunderchild de la Saskatchewan, Delbert Wapass, est visé par l'une de ces poursuites. Il affirme que son conseil a déjà partagé ses états financiers avec ses membres.

Il affirme aussi qu'il est temps pour les Premières Nations de défendre leur indépendance.

Le grand chef Derek Nepinak de l'Assemblée des chefs du Manitoba a appelé tous ceux qui ont marché sur les manifestations du mouvement Idle No More à redescendre dans les rues.