NOUVELLES
09/12/2014 05:58 EST | Actualisé 08/02/2015 05:12 EST

La fille unique de Joan Rivers s'occupera de sa succession

NEW YORK, États-Unis - La comédienne américaine Joan Rivers a nommé sa fille unique exécutrice testamentaire de sa fortune placée dans une fiducie révocable.

Le testament, rédigé en 2014, a été déposé au tribunal des successions de l'État de New York.

La comédienne, décédée en septembre dernier, y nomme sa fille unique, Melissa Rivers, exécutrice testamentaire «avec pleins pouvoirs», sur une fortune évaluée à 150 millions $.

L'humoriste demande aussi que son imprésario, Michael D. Karlin, et son décorateur d'intérieur, Robert Higdon, soient nommés coexécuteurs de la fiducie.

Aucun détail n'a été donné sur le montant des actifs de la défunte, ou sur la façon dont l'argent sera partagé.

Joan Rivers est morte le 4 septembre à l'âge de 81 ans de lésions cérébrales causées par un arrêt respiratoire subi lors d'une intervention chirurgicale mineure — une endoscopie — pratiquée quelques jours auparavant.

Selon le rapport de l'enquête menée par l'État de New York, la clinique de Manhattan n'a pas su reconnaître à temps la dégradation des signes vitaux de Mme Rivers.