NOUVELLES
09/12/2014 09:02 EST | Actualisé 08/02/2015 05:12 EST

Haïti: un comité réclame la démission du premier ministre pour résoudre la crise

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Un comité récemment formé par le président haïtien, Michel Martelly, demande au premier ministre de démissionner afin qu'un nouveau gouvernement de consensus puisse être formé, révèle un rapport obtenu mardi par l'Associated Press.

Le comité est formé de 11 anciennes figures religieuses ou politiques, réunies par M. Martelly le 28 novembre pour parvenir à résoudre l'impasse politique dans laquelle se trouve Haïti et qui retarde des élections municipales et législatives attendues. Dans les derniers jours, Haïti a été témoin d'une reprise des manifestations par des citoyens désireux de voter et réclamant un nouveau gouvernement.

Le comité a remis un rapport après huit jours de consultations, recommandant que le premier ministre, Laurent Lamothe, démissionne au cours de la semaine suivante de manière à permettre qu'un gouvernement de consensus soit créé.

Le rapport recommande aussi la démission du président de la Cour suprême et les membres actuels du conseil électoral d'Haïti, une instance souvent critiquée pour des biais et des élections minées par des allégations de fraude.

Durant une conférence de presse, Michel Martelly a indiqué qu'il allait se pencher sur les recommandations du comité et prendre des décisions dans les 48 prochaines heures. Il a déclaré qu'aucun sacrifice n'était trop grand pour Haïti et sa stabilité.

Il fera une annonce d'ici vendredi.

Le premier ministre, Laurent Lamothe, n'a pas fait de commentaire sur l'affaire. Il n'était pas présent à la conférence de presse.