NOUVELLES
08/12/2014 12:30 EST | Actualisé 07/02/2015 05:12 EST

La police égyptienne arrête 25 hommes dans des bains publics

LE CAIRE, Égypte - Les forces de l'ordre égyptiennes ont perquisitionné des bains publics du Caire, dimanche, et y ont arrêté 25 hommes soupçonnés d'homosexualité.

Les suspects ont été traînés, nus, à l'extérieur de l'édifice, au centre-ville de la capitale égyptienne.

Cette perquisition s'inscrit dans le cadre plus large de la répression de l'homosexualité. Le mois dernier, huit hommes ont été reconnus coupables de débauche pour avoir participé à un présumé mariage homosexuel à bord d'un navire sur le Nil.

La loi égyptienne n'interdit pas officiellement les relations homosexuelles entre adultes consentants, mais les gais sont fréquemment incarcérés pour débauche ou gestes publics honteux.

La perquisition de dimanche s'est déroulée dans le quartier de Ramses. Un porte-parole officiel a déclaré, sous le couvert de l'anonymat, que le propriétaire des bains, un homme de 60 ans qui n'a pas été identifié, est soupçonné d'avoir loué l'endroit spécifiquement aux homosexuels.

L'homosexualité est un sujet tabou en Égypte, un pays musulman très conservateur.