NOUVELLES
08/12/2014 06:05 EST | Actualisé 07/02/2015 05:12 EST

Bombardier n'a pas fait d'offre pour un contrat de trains d'Amtrak

MONTRÉAL - Le transporteur ferroviaire Amtrak devra choisir un nouveau fournisseur pour le remplacement de ses voitures de trains à haute vitesse Acela dans l'est des États-Unis, puisque Bombardier Transport (TSX:BBD.B) a choisi de ne pas présenter d'offre pour le projet.

Le constructeur de matériel de transport par rail n'a pas soumis de proposition technique en octobre, après qu'Amtrak eut refusé sa demande de délai à la suite de changements non précisés dans les spécifications techniques. L'appel d'offre avait été émis le 1er juillet.

Bombardier était considéré comme un des candidats les plus sérieux pour ce contrat.

La porte-parole de Bombardier, Maryanne Roberts, a indiqué que l'entreprise espérait malgré tout travailler à nouveau bientôt avec Amtrak. Elle a fait valoir que la situation était «décevante», mais que ce n'était pas un «dur coup».

Mme Roberts a précisé que l'absence de ce contrat n'entraînerait pas de mises à pied à ses installations de Plattsburgh, dans l'État de New York, ou ailleurs puisque l'entreprise se prépare pour des commandes de voitures de métro pour New York et San Francisco.

Amtrak recherche un fournisseur pour 28 trains qui transporteraient chacun environ 425 passagers à compter de 2019. Les trains voyagent de Washington, D.C., à Boston, en passant par la ville de New York.

Bombardier et Alstom s'étaient alliés pour fournir les 20 trains originaux de 304 sièges, qui sont en service depuis 2000.