Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le ministre Boyd connaissait les problèmes des compteurs intelligents, affirme le NPD

Le chef adjoint du Nouveau Parti démocratique, Trent Wotherspoon, affirme que le ministre responsable de SaskPower, Bill Boyd, avait connaissance des dangers que posaient les compteurs intelligents depuis octobre 2012. Trent Wotherspoon demande encore une fois la démission du ministre.

Mercredi, le chef adjoint du NPD a soutenu que le ministre avait été averti des problèmes survenus avec les compteurs de la compagnie américaine Sensus, qui ont pris feu à Philadelphie. Le ministre aurait reçu une note préparatoire à cet effet.

Bill Boyd affirme qu'il ne se souvient pas d'avoir vu une mention de problèmes reliés à la sécurité dans le document mentionné par le NPD. Le ministre note toutefois que les compteurs intelligents utilisés par SaskPower étaient des versions améliorées des compteurs intelligents étudiés dans la note préparatoire. Selon lui, le document indique de plus que les compteurs ont été améliorés après que des inquiétudes eurent été formulées.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.