BIEN-ÊTRE
29/10/2014 08:54 EDT | Actualisé 29/10/2014 09:01 EDT

Attaquez le monstre Los Angeles! (PHOTOS)

Olivier Bourque

En septembre, les collègues de travail reviennent de vacances, plusieurs sont allés en Californie. Bien sûr, ils ont fait la route des vins dans le comté de Napa ou Sonoma, ont laissé leur cœur à San Francisco et conduit sur la magnifique route 1 qui borde la mer, puis ont profité du soleil de San Diego et ses plages. Et Los Angeles? Rien à voir, me répondent souvent mes interlocuteurs !

Ils ne sont pas les seuls. Les touristes arrêtent bien souvent une seule journée dans la Cité des anges, le temps de parcourir Hollywood Boulevard, se faire photographier avec l'étoile de Robin Williams, puis ils repartent avec l'impression d'avoir fait le tour du jardin. Quelle erreur! La troublante Los Angeles, tentaculaire et monstrueuse pour beaucoup, demeure une grande méconnue. On préfère la quitter rapidement plutôt que l'apprivoiser.

Il est vrai qu'elle peut effrayer au premier coup d'œil. Les nombreuses autoroutes, souvent bondées, la traversent, la déchirent, ceinturent les différents quartiers. Elle a mauvaise réputation, alimentée par des événements médiatisés: la course folle du footballeur OJ Simpson sur les highways, les émeutes raciales de 1992, les tremblements de terre...

En réalité, Los Angeles est une véritable destination touristique pour le visiteur qui ouvre ses yeux et son esprit. Il faut la saisir à bras-le-corps et entrer dans les différents quartiers, découvrir les bougainvilliers sur les murs des maisons blanches, les nombreux restos (souvent peu chers!), des brocantes délirantes et cette lumière si particulière à Los Angeles.

Il faut surtout éviter cette grande erreur: celle de vouloir tout faire en une journée! C'est la meilleure façon de tout rater. En raison de son étendue, il est impossible de visiter plusieurs quartiers en 12 heures. Si New York se marche aisément, Los Angeles doit absolument se faire en voiture ou par métro. La location d'autos se fait toutefois facilement, à l'aéroport de Los Angeles ou ailleurs dans la ville. On fait alors un quartier à la fois, le temps de découvrir les multiples facettes de l’agglomération.

Outre les attractions naturelles de la ville, c'est-à-dire Hollywood Boulevard, les parcs thématiques et la plage, Los Angeles a beaucoup à offrir. Voici donc quelques activités que vous pouvez faire pour tomber en amour (comme je le suis) avec la cité.

Une promenade à Venice Beach

Un des endroits les plus intéressants de Los Angeles. Juste au sud de Santa Monica, sa jumelle délinquante, Venice Beach qui borde la plage. Au début du siècle, un promoteur a creusé des canaux dont certains sont encore là. Promenez-vous entre ceux-ci, c'est magnifique! Le moment est magique, à tout instant, on pensera voir Jim Morrison sortir avec sa mythique compagne Pam. Finissez par une marche sur le «boardwalk», on peut voir son gym en plein air peuplé de culturistes en manque d'attention, son musée avec sa femme à barbe, ses nombreux commerces cheap et ses cafés. On peut aussi louer un vélo pour une superbe balade sur le long de la mer.

www.venicebeach.com

Vue de la ville à l'Observatoire Griffith

Meilleure façon de voir l'ampleur de Los Angeles? Allez à l'Observatoire Griffith, superbe bâtiment Art déco qui surplombe la ville. On monte en voiture, on se stationne et la ville s'offre à vous à perte de vue. À l'arrière, vous pouvez très bien voir les lettres d'Hollywood. Le soir, prenez Mulholland Drive, interminable chemin qui se perd entre les collines. Peut-être aurez-vous la chance de rencontrer un coyote ou un chat sauvage qui peuplent la montagne. Au loin, les lumières de la ville... l'impression d'être dans un film de David Lynch.

www.laparks.org/observatory

Grimpez le Runyon Canyon

Les Angelinois (le nom des habitants de Los Angeles) sont pour la plupart très en forme. On mange salades, on boit des jus vitaminés et on fait du sport. Frottez-vous à ce régime de vie si particulier et montez le Runyon Canyon (N. Vista Street). La balade n'est pas trop difficile, mais la vue en haut vaut la peine. Au fil de la montée, vous allez pouvoir voir les dames botoxées qui montent au pas militaire, les nombreuses demeures des gens de l'industrie du cinéma, les piscines et les voitures sport...

C'est délicieux chez Madame Spielberg

Une merveilleuse curiosité ! Sur Pico Boulevard (9108), se trouve un petit restaurant, The Milky Way (La Voie lactée) tenu par nul autre que la maman de Steven Spielberg. Leah Adler a 92 ans et est toujours au poste. C'est d'ailleurs elle qui vous accueille, vous assigne votre table. Lors de notre visite, la charmante dame s'est fait un plaisir de nous donner «sa meilleure place». Puis, lors du repas, elle vient nous jaser de son fils (qui tournait Lincoln à ce moment-là), elle s'informe de ses invités. Au menu, des repas de la tradition juive de l’Europe de l’Est (choux farcis, blinis). Attention, le restaurant ouvre seulement quelques heures dans la journée.

Une prière (glamour) au cimetière Hollywood Forever

Sur Santa Monica Boulevard, bordé par Van Ness Avenue et N. Gower Street, se trouve une splendeur, le cimetière Hollywood Forever. C'est surtout un parc luxuriant, avec palmiers, lac et fleurs. Lors de notre visite, des badauds, bien endimanchés, célèbrent l'anniversaire de la mort de Rudolph Valentino! On peut se promener entre les pierres tombales, certaines valent vraiment le détour notamment celle de Johnny Ramone, statue à sa mémoire, celle de Toto, le chien de Dorothy dans le Magicien d'Oz, Jayne Mansfield, Douglas Fairbanks, Cecil B. DeMille...

www.hollywoodforever.com

Sortez le soir!

Un conseil, n'ayez pas peur de sortir le soir! Prenez la voiture (beaucoup plus facile de se stationner à LA qu'à NY) ou le taxi. Direction, les quartiers branchés comme Los Feliz (où il y a plein de restos cool), West Hollywood (pour les gais) ou Sunset Boulevard où se trouve des bars mythiques comme le Whisky a Go Go et le Château Marmont, antre très chic des vedettes hollywoodiennes.

Un superbe musée, le Getty

Un incontournable. Il faut absolument se rendre au Musée Getty (de Santa Monica Boulevard, prendre la 405 Nord), incroyable complexe architectural où sont présentés expositions artistiques couvrant plusieurs époques. Par exemple, lors de notre présence, il était possible de visiter une exposition du photographe de mode Herb Ritts. Si vous sortez à l'extérieur, vous serez charmé par l'ampleur de ce musée lumineux dans lequel se retrouvent parcs et labyrinthes floraux avec LA qui se dresse à l'arrière entre deux cactus.

www.getty.edu/museum

Mangez au centre-ville

Si le centre-ville de Los Angeles ne semble pas intéressant au premier coup d'oeil, c'est une mauvaise impression! Facile de s'y rendre par métro, on débarque au Pershing Square. La marche est intéressante, mais c'est une vraie destination bouffe! Le Grand Central Market (Spring Street) regorge de saveurs et de mets mexicains. Si vous marchez vers la station Union, vous trouvez la vieille ville, El Pueblo de Los Angeles, ancien village espagnol et cœur de la vieille ville. Ne pas rater la nourriture, fraîche et goûteuse, et les nombreux commerces. Plus loin, se trouve Chinatown qui vaut aussi le détour.

www.grandcentralmarket.com

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Los Angeles Voyez les images