POLITIQUE
28/10/2014 02:17 EDT | Actualisé 28/10/2014 03:01 EDT

John Kerry rend hommage aux soldats canadiens tués

CP

Le secrétaire d'État américain, John Kerry, est arrivé à Ottawa mardi pour exprimer ses condoléances à la suite de la mort de deux soldats canadiens, la semaine dernière.

John Kerry et son homologue canadien, John Baird, ont déposé une gerbe de fleurs au Monument commémoratif de guerre en l'honneur des deux militaires tués.

LIRE AUSSI:

» PHOTOS: Un dernier adieu à Nathan Cirillo

» L'adjudant Patrice Vincent honoré à Saint-Hubert

Le chef de la diplomatie américaine a dit être heureux d'être à Ottawa, mais a ajouté qu'il est « désolé pour les évènements » tragiques d'Ottawa et de Saint-Jean-sur-Richelieu. Les deux ministres ont ensuite eu un entretien au siège du ministère des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie américaine sera reçu dans l'après-midi par le premier ministre Stephen Harper dans le bureau de celui-ci, situé non loin de l'endroit où a été tué le caporal Nathan Cirillo.

Une lutte sur plusieurs fronts

Lors d'un point de presse avec M. Baird, John Kery a salué l'« unité » et la « détermination » dont a fait preuve le Canada lors des récents évènements et a livré un message de « profonde amitié » et d'« admiration » aux Canadiens.

Affirmant que la haine ne peut être une réponse aux actes terroristes, le secrétaire d'État américain a réitéré la détermination de son pays et de la coalition qu'il dirige à en découdre avec le groupe armé État islamique. Les États-Unis et le Canada vont « travailler encore plus étroitement » pour « dissuader et prévenir les attaques terroristes », a-t-il dit.

Pour y parvenir, a dit M. Kerry, il faut mener des batailles sur plusieurs fronts : militairement bien sûr, mais aussi sur les plans financier et idéologique. L'objectif est d'assécher les sources de financement des terroristes, mais également de contrecarrer leur propagande, foisonnante sur le web.

John Baird a abondé dans le même sens, en insistant lui aussi sur l'importance de mener la bataille sur le terrain financier et sur celui des idées propagées en ligne.

Les deux hommes ont par ailleurs évoqué la crise en Ukraine et ont de nouveau exprimé leur soutien pour ce pays.

Galerie photo Fusillade à Ottawa Voyez les images
Galerie photo Attentat à Saint-Jean-sur-Richelieu Voyez les images