DIVERTISSEMENT
28/10/2014 10:51 EDT

Cinemania: une cuvée exceptionnelle (PHOTOS)

Courtoisie

Pour célébrer son 20e anniversaire, Cinemania s’offre une édition de haut niveau. Le festival des films francophones de Montréal a dévoilé mardi sa programmation composée de 33 œuvres dont une myriade de titres incontournables.

Galerie photo Cinemania 2014 Voyez les images

En ouverture le 6 novembre: le délicieux Gemma Bovary d’Anne Fontaine. Cette adaptation moderne librement inspirée du classique littéraire Madame Bovary de Gustave Flaubert met en scène l’acteur Fabrice Luchini.

Cinemania clôturera le 16 octobre avec le docu-fiction Party Girl signé par Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis. Le film qui a fait sensation au dernier Festival de Cannes dans la section Un Certain Regard est reparti avec le prestigieux prix de la Caméra d’or.

Toujours de la Croisette, trois films en compétition et non les moindres seront au menu. Le biopic Saint Laurent de Bertrand Bonello, version non autorisée, moins sage et plus tourmentée que celle de Jalil Lespert.

Le percutant Deux jours, une nuit des frères Dardenne avec Marion Cotillard dans le rôle-titre à qui l’on prédit déjà une nomination à la prochaine cérémonie des Oscars. On n’oubliera pas non plus d’aller voir Sils Maria, le dernier opus du réalisateur Olivier Assayas (Carlos).

Quatre ans après l’admirable Des hommes et de dieux, le réalisateur Xavier Beauvois nous revient avec La rançon de la gloire, une comédie dramatique basée sur des faits réels où deux immigrants (Benoît Poelvoorde et Roschdy Zem) déterrent le cercueil de Charlie Chaplin pour demander une rançon à sa famille.

Le public aura l’opportunité de voir les dernières propositions de cinéastes confirmés comme le prolifique François Ozon (Une nouvelle amie), Régis Wargnier (Le temps des adieux), Nicole Garcia (Un beau dimanche), Catherine Breillat (Abus de faiblesse) ou Pascale Ferran (Bird People).

De la dernière Berlinale, le film à saveur historique Diplomatie de Volker Schlöndorff qui retrace les dernières heures d’un Paris bientôt libéré de l’occupation nazie, mais en proie à la vengeance d’Hitler. L’œuvre portée par les acteurs Niels Arestrup et André Dussollier a été très bien accueillie par la critique internationale.

De nombreux invités devraient faire le voyage jusqu’à Montréal. Les comédiens Angélique Litzenburger et Laurent Lafitte, ainsi que les réalisateurs Thomas Lilti et Anne Fontaine sont attendus. La jeune actrice Adèle Haenel viendra en compagnie du cinéaste Thomas Cailley pour présenter Les combattants, l’une des grandes surprises de la dernière Quinzaine des réalisateurs.

Quant à Lambert Wilson, il sera présent en ville pour donner une classe de maître. L’acteur aura droit à une rétrospective en collaboration avec la Cinémathèque québécoise retraçant les œuvres phares de sa carrière.

Pour plus d'informations sur la programmation, c'est ici.