NOUVELLES
25/10/2014 12:01 EDT | Actualisé 25/10/2014 12:02 EDT

Les États-Unis et leurs alliés ont mené 23 raids en Syrie et en Irak

ASSOCIATED PRESS
A fighter aircraft of the US-led coalition flies over Mursitpinar in the outskirts of Suruc, at the Turkey-Syria border, as it approaches Syria to deliver an airstrike in Kobani, during fighting between Syrian Kurds and the militants of Islamic State group, Thursday, Oct. 16, 2014. Kobani, also known as Ayn Arab, and its surrounding areas, has been under assault by extremists of the Islamic State group since mid-September and is being defended by Kurdish fighters. (AP Photo/Lefteris Pitarakis)

La coalition internationale emmenée par les Etats-Unis a conduit pas moins de 22 raids aériens vendredi et samedi contre l'organisation Etat islamique (EI) en Irak, ainsi qu'un raid en Syrie, a annoncé l'armée américaine samedi.

Onze des bombardements ont visé des unités, bâtiments, positions et véhicules du groupe EI près du barrage stratégique de Mossoul, a indiqué le commandement militaire américain pour le Proche-Orient et l'Asie centrale (Centcom) dans un communiqué.

Les combattants jihadistes de l'EI avaient pris le barrage le 7 août, mais les forces kurdes et l'armée irakienne, appuyés par des frappes aériennes américaines, avaient réussi à le reprendre à la fin du mois d'août.

Situé sur le Tigre au nord de l'Irak, le barrage est stratégique. C'est le plus grand du pays, et en cas de destruction il pourrait déclencher de gigantesques inondations à Mossoul et Bagdad.

Quatre frappes ont eu lieu près de Fallouja, et les autres se sont produites à Baïji, Qurayat al Hajjaj et d'autres lieux en Irak. Ces frappes ont été menées par des bombardiers, chasseurs et drones des armées américaine et des partenaires de la coalition.

La seule frappe sur le territoire syrien, près de Kobané, a permis de détruire une pièce d'artillerie et a été menée par les Etats-Unis.

Galerie photo L'État islamique en 7 points Voyez les images