NOUVELLES
24/10/2014 04:47 EDT | Actualisé 24/12/2014 05:12 EST

Un adolescent palestinien tué lors d'un affrontement avec des soldats

RAMALLAH, Territoire palestinien - Un adolescent palestinien a été tué lors d'un affrontement avec l'armée israélienne à Ramallah, vendredi, au moment où les tensions s'accentuent à Jérusalem et en Cisjordanie.

Un membre de sa famille a identifié l'adolescent. Il s'agirait d'Orwah Hammad, âgé de 14 ans, qui serait né à La Nouvelle-Orléans avant de s'établir en Cisjordanie avec ses parents à l'âge de six ans. Le cousin du garçon, Moath, a indiqué qu'il faisait partie d'un groupe de Palestiniens qui lançaient des pierres à des soldats israéliens.

Il s'agit du deuxième adolescent tué par l'armée israélienne en huit jours. Un jeune de 13 ans avait été tué la semaine dernière dans un village de Cisjordanie.

Douze autres Palestiniens ont été blessés lors des affrontements de vendredi, selon un dirigeant d'hôpital qui a requis l'anonymat, n'étant pas autorisé à parler à la presse.

L'armée israélienne a déclaré que les soldats avaient «empêché une attaque» en faisant feu sur un Palestinien qui lançait des bombes incendiaires sur une autoroute vendredi soir.

Les tensions sont au plus haut depuis l'assassinat, en juin, de trois adolescents israéliens enlevés par des extrémistes palestiniens en Cisjordanie. Des extrémistes juifs ont répliqué en enlevant et tuant un adolescent palestinien de Jérusalem-Est, provoquant des émeutes. Ces enlèvements ont été la bougie d'allumage d'une série d'événements qui ont mené aux 50 jours de guerre de l'été dernier dans la bande de Gaza.

Plus tôt cette semaine, un Palestinien a heurté une gare de Jérusalem avec sa voiture, tuant un bébé de trois mois — qui était citoyen américain — et blessant huit autres personnes. La police a qualifié l'incident d'attaque terroriste.

Le conducteur de la voiture, Abdel Rahman al-Shaludi, était un Palestinien de Jérusalem-Est ayant passé du temps en prison pour des actes anti-israéliens.

La police a fait feu sur lui et il a succombé à ses blessures par la suite.