NOUVELLES
24/10/2014 08:25 EDT | Actualisé 24/12/2014 05:12 EST

New York: l'attaque à la hache est perçue comme un acte terroriste par la police

NEW YORK, États-Unis - L'attaque à la hache contre des policiers survenue jeudi est un acte terroriste perpétré par un extrémiste local, a affirmé le commissaire de la police de New York, William Bratton.

Zale Thompson, 32 ans, a assailli des policiers avec une hache, blessant deux d'entre eux, dont un qui se trouve dans un état grave. L'agresseur a été finalement abattu par d'autres agents.

Thompson s'était récemment converti à l'islam et il dénonçait fréquemment sur les réseaux sociaux les injustices aux États-Unis et l'oppression à l'étranger. On ne lui connaît toutefois pas de liens avec des groupes terroristes, a précisé M. Bratton.

Le commissaire croit que l'homme se serait radicalisé par lui-même.

Les enquêteurs tentent toujours de déterminer si l'attaque était préméditée en scrutant le contenu de l'ordinateur de l'assaillant. Thompson a récemment fait des recherches sur des groupes terroristes, des décapitations et sur la fusillade à Ottawa, mercredi dernier.

Les enquêteurs se questionnent aussi sur l'historique de santé mentale de l'agresseur.

L'incident s'est produit en plein après-midi, jeudi, alors que les agents posaient pour une photo avec un passant. Des images captées par des caméras de sécurité et diffusées par la télévision américaine montrent que Thompson semble traquer les quatre policiers avant de les attaquer. L'homme sort une hache cachée sous son manteau, s'en empare à deux mains puis fonce sur les agents.

Thompson est mort sous les balles des deux autres policiers qui n'avaient pas été attaqués. Une passante, qui a été malencontreusement blessée par les policiers, a dû être soignée à l'hôpital.

Elle était toujours hospitalisée vendredi, tout comme l'autre policier qui se trouvait toujours dans un état grave.