NOUVELLES
24/10/2014 09:58 EDT | Actualisé 24/12/2014 05:12 EST

La Bourse de Toronto affiche une hausse pour l'ensemble de la semaine

TORONTO - La Bourse de Toronto a enregistré vendredi un autre solide gain, les prix des actions ayant continué à prendre du mieux après avoir piqué du nez plus tôt en octobre.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 56,99 points pour clôturer à 14 543,82 points, tandis que le dollar canadien restait inchangé à 89,02 cents US.

Les marchés new-yorkais ont aussi progressé, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles s'étant emparé de 127,51 points à 16 805,41 points. L'indice élargi S&P 500 a gagné 13,76 points à 1964,58 points, pendant que l'indice composé du Nasdaq prenait 30,93 points à 4483,72 points.

La Bourse de Toronto mettait fin vendredi à sa meilleure semaine depuis la fin du mois d'août. Son indice phare a cumulé depuis lundi un gain de 316 points, soit 2,2 pour cent, ce qui le place à sept pour cent de son sommet du début septembre. Le TSX affiche en outre une croissance de 6,75 pour cent par rapport au début de l'année jusqu'à maintenant.

Le Dow Jones a gagné 425 points, soit 2,6 pour cent, sur l'ensemble de la semaine, et son recul par rapport à son sommet du 19 septembre n'est que de 2,75 pour cent.

Les inquiétudes au sujet de l'économie mondiale ont été moins vives ces derniers jours, ce qui a encouragé les opérateurs de marchés.

La publication de solides données sur les secteurs manufacturiers de la Chine et de la zone euro, jumelées à de bons résultats trimestriels pour le constructeur d'équipement lourd américain Caterpillar — une société considérée comme un genre de baromètre pour l'économie mondiale — ont été des facteurs clés pour la performance des marchés cette semaine.

La plupart des secteurs du TSX ont progressé vendredi, le groupe de la consommation de base en tête avec une hausse de 2,45 pour cent.

Les titres des secteurs de la finance et des technologies ont aussi donné un coup de pouce au parquet.

Les pressions à la baisse ont été observées du côté des matières premières.

Le secteur de l'énergie a affiché la plus forte baisse, un recul de 1,27 pour cent, le cours du baril de pétrole ayant échappé 1,08 $ US à 81,01 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

Le prix du cuivre est resté inchangé à 3,04 $ US la livre à New York, tandis que le groupe des métaux et minerais du parquet torontois a glissé de 0,7 pour cent.

Le secteur aurifère a reculé d'environ 0,4 pour cent et le cours du lingot d'or a grimpé de 2,70 $ US à 1231,80 $ US l'once à New York.