NOUVELLES
23/10/2014 12:28 EDT | Actualisé 23/12/2014 05:12 EST

L'homme ayant franchi la clôture de la Maison-Blanche est accusé

WASHINGTON - L'homme de 23 ans originaire du Maryland qui a franchi la clôture de la Maison-Blanche mercredi soir a été accusé de voies de fait contre deux chiens de police et d'avoir proféré des menaces, ont indiqué les Services secrets, jeudi.

Dominic Adesanya, de Bel Air, au Maryland, demeurait sous la garde des autorités américaines jeudi puisqu'il faisait déjà l'objet d'un mandat d'arrêt, a expliqué le porte-parole des Services secrets, Brian Leary. Adesanya fait aussi face à quatre chefs d'accusation d'avoir résisté à son arrestation et d'entrée par effraction.

Après avoir franchi la clôture, Adesanya a rapidement été appréhendé sur la pelouse nord par des agents des Services secrets en uniforme et leurs chiens. Il n'était pas armé lors de son arrestation.

Le président Barack Obama était à la Maison-Blanche au moment de l'incident.

Des images prises par des équipes de télévision ont montré un homme portant des shorts blancs à l'intérieur de la clôture de la Maison-Blanche, sur l'avenue Pennsylvania. L'homme a levé son chandail comme s'il voulait indiquer aux agents de sécurité qu'il ne portait pas d'armes. Il a ensuite tenté de se défendre contre les chiens des Services secrets.

M. Leary a indiqué que les deux chiens avaient été soignés par un vétérinaire en raison de blessures mineures.

Cet incident survient environ un mois après qu'un autre individu eut réussi à sauter par-dessus la clôture, couru sur la pelouse, déjoué les gardes armés et même pénétré à l'intérieur de la résidence officielle du président américain.

La directrice du service chargé de la protection des dirigeants américains, Julia Pierson, a démissionné au début du mois après plusieurs scandales liés à la sécurité de la Maison-Blanche et l'intrusion de septembre.