NOUVELLES
23/10/2014 03:50 EDT | Actualisé 23/12/2014 05:12 EST

Le Rouge et Noir veut jouer les trouble-fête contre les Alouettes

OTTAWA - Le Rouge et Noir d'Ottawa est éliminé de la course aux séries éliminatoires depuis des lunes, mais ça ne veut pas dire qu'il ne souhaite pas rendre la vie de ses adversaires un peu plus difficile.

Face aux Alouettes de Montréal (7-8), vendredi à la Place TD, le Rouge et Noir (2-13) adorerait allonger la route vers un titre de section de son adversaire, présentement à égalité au sommet dans l'Est avec les Tiger-Cats de Hamilton.

Le Rouge et Noir, qui a perdu ses deux dernières sorties, en aura cependant plein les bras face aux Alouettes, qui viennent de remporter leurs quatres derniers duels et l'ont battu deux fois jusqu'ici.

«J'adore affronter les Alouettes et j'aime bien les battre. Souhaitons que c'est ce que nous ferons vendredi, a déclaré le secondeur Jason Pottinger. Nous les avons laissés nous battre deux fois cette saison et ce n'est pas une sensation agréable. Ce n'est pas agréable de perdre contre qui que ce soit, mais je déteste particulièrement perdre contre Montréal.»

Plus tôt cette saison, les deux clubs occupaient les bas-fonds de la section est, mais les Alouettes ont su faire tourner le vent tandis que le rouge et Noir souffre toujours.

«Ils ont commencé tranquillement, comme nous l'avons fait, mais ils ont trouvé une façon d'engranger les victoires, a analysé Pottinger. C'est une chose que nous n'avons pas été en mesure de faire, mais nous avons encore trois matchs à jouer et nous avons l'occasion de prouver qu'on devra nous craindre l'an prochain.»

Les succès des Alouettes coïncident avec l'arrivée à titre de quart partant de Jonathan Crompton, qui s'amène à Ottawa avec une fiche de 6-1. Par contre, ses statistiques contre le Rouge et Noir ne sont pas reluisantes.

Dans les deux victoires acquises contre la formation ontarienne, Crompton n'a complété que 29 de ses 54 passes (53,7 pour cent) pour 426 verges avec trois interceptions contre aucun touché. D'ailleurs ces deux duels n'avaient rien de beau à offrir et le quart des locaux, Henri Burris, s'attend un peu à la même chose vendredi.

«Ça a été deux bagarres très serrées contre Montréal, a-t-il dit. C'est un match auquel j'ai bien hâte. Ça a été très physique la dernière fois et il y a eu quelques incidents sur le terrain. Les Alouettes sont aussi au coeur d'une très bonne séquence.»

Le Rouge et Noir devrait donner du temps de jeu au quart recrue Danny O'Brien dans ce match. L'équipe souhaite avoir une meilleure évaluation à son sujet.