NOUVELLES
23/10/2014 11:45 EDT | Actualisé 23/12/2014 05:12 EST

Bach garde en place l'interdiction de visiter les villes candidates

LONDRES - Le président du Comité international olympique, Thomas Bach, a confirmé que l'interdiction pour les membres du CIO de visiter les villes candidates à l'obtention des Jeux olympiques allait demeurer en place.

Ces visites ont été interdites à la suite du scandale impliquant la ville de Salt Lake City, en Utah, qui a obtenu l'organisation des Jeux de 2002 dans la tourmente, alors qu'il a été établi que des votes avaient été achetés.

Le retour éventuel des visites de la part des membres faisait partie des réformes proposées par Bach dans son «Agenda olympique 2020», comme les changements aux mises en candidature et au programme sportif, ainsi que la création d'une chaîne de télévision olympique.

Après deux journées de réunions du comité exécutif à Montreux, en Suisse, Bach a décidé de ne pas lever l'interdiction des visites.

Il a déclaré jeudi, au cours d'une téléconférence, qu'il «ne recommandera pas de changer cette règle».