POLITIQUE
21/10/2014 09:52 EDT | Actualisé 21/10/2014 10:09 EDT

Chefferie du PQ: même le Parti communiste du Québec appuie Pierre Karl Péladeau

PC/Facebook

Même s’il n’est pas pas encore officiellement dans la course de la chefferie du Parti québécois, le candidat pressenti Pierre Karl Péladeau reçoit de nombreux appuis de militants souverainistes. Et l’un d’eux surprend à première vue : le Parti communiste du Québec salue le virage à gauche de l’homme d’affaires reconnu pour être un briseur de syndicat.

«Ce n’est pas juste cosmétique. S’il veut défendre le modèle québécois, on applaudit ça et on espère que ça aille dans le bon sens. Avant, il voulait casser les syndicats, maintenant, il les encourage à lutter», salue le chef André Parizeau, qui s’est prononcé contre la motion PKP dans un billet sur le site du PCQ.

Réunis en congrès samedi dernier, les membres du Parti communiste du Québec ont voté pour mettre fin à leur statut de collectif de Québec solidaire, ce qui rompt leur relation d’exclusivité. «Jusqu’à maintenant, on ne pouvait pas être membre d’aucun autre parti politique», explique André Parizeau.

Le PCQ souhaite vers converger les forces souverainistes et pour ce faire, il faudra rallier la gauche et la droite, pense-t-il. Pierre Karl Péladeau, en tête dans les sondages, a besoin de tous les appuis, même ceux des syndicats.

Selon André Parizeau, il faut «laisser la chance au coureur». «PKP en a surpris plusieurs, incluant nous-mêmes, en prenant des positions qui semblent recentrer vers la gauche», ajoutant toutefois que les alliés d’hier peuvent devenir les ennemis de demain. En effet, le député péquiste a déjà été membre du Parti communiste ouvrier dans sa jeunesse.

Le député solidaire Amir Khadir avait dit de l’actionnaire majoritaire de Québecor qu’il est un «capitaliste agressif» qui cherche à «tromper les gens» avec son discours de gauche, après qu’un sondage eut révélé que 22% des électeurs de Québec solidaire étaient prêts à appuyer PKP.

«C’est un peu comme la cerise sur le sundae. Même s’il n’avait pas dit ça, on aurait pris la même décision [de mettre fin au statut de collectif de QS]», dit André Parizeau.

Le Parti communiste du Québec compte un peu moins de 100 membres.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Qui pourrait prétendre à la chefferie du PQ? Voyez les images