NOUVELLES
16/10/2014 05:11 EDT | Actualisé 16/12/2014 05:12 EST

Un événement unique: une comète frôlera Mars de très près dimanche

CAP CANAVERAL, États-Unis - Un événement astronomique ne survenant que tous les millions d'années se produira cette fin de semaine: une comète de la taille d'une petite montagne passera très près de Mars, s'approchant à quelque 140 006 kilomètres de la planète rouge, à une vitesse ahurissante de 202 767 km/h.

Les cinq engins d'exploration de la NASA présents sur Mars ou en orbite — trois sondes et deux robots — sont réquisitionnés pour observer la première visite connue de la comète Siding Spring dans la région intérieure de notre système solaire. Un vaisseau européen et un autre d'origine indienne prêteront aussi leurs yeux pour l'occasion.

Les sondes en orbite tenteront d'apercevoir la boule de glace en approche, puis iront se cacher derrière Mars afin de se protéger d'éventuels débris présents dans la queue de la comète.

Protégés par l'atmosphère martienne, les robots Opportunity et Curiosity pourraient disposer des meilleurs postes d'observation, bien qu'une tempête de sable puisse bloquer la vue.

Pour la scientifique de la NASA Kelly Fast, cela pourrait être l'occasion d'obtenir les premières images d'une comète à partir d'un autre monde.

D'autres engins d'observation, comme le télescope spatial Hubble, sont déjà alertés, tout comme des observatoires terrestres et des ballons de recherche.

Nommée en l'honneur de l'observatoire australien l'ayant détectée en janvier 2013, Siding Spring approchera Mars par en-dessous et devrait frôler la planète dimanche après-midi, heure de l'Est.

La comète, avec un noyau large d'environ 800 mètres, provient du nuage d'Oört, à l'extrême limite de notre système solaire. Elle s'est formée au cours des premiers millions d'années de l'existence du système solaire, il y a 4,6 milliards d'années et n'a, jusqu'à maintenant, jamais franchi la limite des géantes gazeuses. Son orbite s'étale sur environ un million d'années.

Il s'agira de la première comète du nuage d'Oört à être étudiée en détail.

À titre de comparaison, la distance de passage de Siding Spring est environ le tiers de la distance Terre-Lune. Quant à la queue de la comète, elle pourrait s'étendre entre notre planète et notre satellite naturel.

Aucune comète ne s'est jamais approchée si près de la Terre dans l'histoire humaine.

En étudiant la composition et la structure de Siding Spring, les scientifiques espèrent en apprendre davantage sur la formation des planètes.

«Imaginez une comète qui a probablement commencé à voyager à l'aube de l'histoire de l'humanité et qui arrive enfin près de nous. Et c'est parce que nous avons construit des robots et des sondes que nous pouvons l'observer. Nous avons désormais des avant-postes sur Mars», affirme Carey Lisse, astrophysicien de l'Université John Hopkins.