Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Transport des matières dangereuses : des mesures réclamées par les élus de Lac-Mégantic (VIDÉO)

Les élus de Lac-Mégantic veulent réclamer de nouvelles mesures pour encadrer le transport des matières dangereuses sur son territoire.

Cette demande survient alors que la compagnie Central Maine and Quebec Railway s’apprête à lever l’embargo qui touche le transport des matières dangereuses sur son réseau. L’entreprise compte transporter des produits chimiques, mais pas de pétrole.

Parmi les nouvelles mesures qu’elle compte réclamer, la Ville de Lac-Mégantic demandera la mise en place d’un plan d’intervention d’urgence d’accident impliquant des matières dangereuses. Elle souhaite aussi, entre autres, une vitesse maximale de 16 km/h près du centre-ville, un équipage de deux personnes à bord de chaque train et une vérification régulière de l’état des rails.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission «Ça commence bien!», rendez-vous sur le site de V Télé.

INOLTRE SU HUFFPOST

Vues aériennes de Lac-Mégantic (mai 2014)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.